actualité
actualité

Pas de fachos dans nos quartiers !

Publié le 29 mar 2019
Temps de lecture : 1 min.
Des militants « Génération identitaire » ont occupé ce matin, 29 mars, le toit de la CAF de Bobigny (Seine-Saint-Denis), banderole haineuse et slogans xénophobes à l'appui.

Cette organisation d'extrême droite, dont les thèses sont proches de celles revendiquées par le tueur islamophobe de Nouvelle Zélande tente d'instrumentaliser les difficultés sociales pour asseoir un projet politique clairement raciste et fasciste.

Les organisations syndicales de la Seine-Saint-Denis, qui sont intervenues sur les lieux, affirment, dans un communiqué, que « l’extrême droite sous toutes ses formes n’a pas sa place dans notre république, qu'elle s’attaque aux plus faibles tout en étant l’amie des puissants et l’ennemi de ceux qui se battent pour la justice sociale ! ».

Elles vont envoyer un courrier demandant la dissolution du groupuscule au Procureur et au Préfet de Seine-Saint-Denis et organisent un rassemblement de tous ceux « qui se reconnaissent dans les valeurs anti racistes, dans l’engagement pour le progrès la justice sociale et le vivre ensemble » ce mercredi 3 avril 2019, à 12h30, sur le parvis de la Préfecture, Esplanade Jean Moulin à Bobigny.


Voir le communiqué de le CGT

A voir aussi

Document

Ibrahima Tall : premier de cordée dans la lutte des sans-papiers

Tous ensemble contre le racisme : Ibrahima Tall, membre actif dans la lutte des sans-papiers dans les Yvelines en 2015, est aussi membre de l'UD CGT Yvelines. En tant que travailleur intérimaire et…

Document

Faire bloc face au racisme

Pierre Tartakowsky, Président d'honneur de la Ligne des Droits de l'Homme, intervenait le 29 juin 2017 à la CGT à la confédération à l'occasion du lancement de la campagne de la CGT contre le racisme.

Nos repères CGT