actualité
actualité

Quand les promesses se transforment en mensonges !

Publié le 1 avr 2019
Temps de lecture : 1 min.
Rappelons que 94,97% des cheminots s'étaient prononcés contre la réforme du ferroviaire.

Alors que le Gouvernement promettait un service public du ferroviaire amélioré, force est de constater que ces belles promesses n'étaient bien que des mensonges.

En choisissant de fermer les petites lignes peu rentables, mais aussi en fermant les guichets d'accueil trop coûteux selon eux, le service public est mis à mal et se sont les personnes les plus isolé.e.s qui en pâtissent le plus.

A voir aussi

Actualité

Les initiatives de la CGT pour gagner le RIP ADP

Depuis le 30 juin et jusqu'à mi-mars 2020, les français·e·s sont invité·e·s à soutenir le référendum d'initiative partagée (RIP) sur les aéroports de Paris (ADP).

Actualité

Projet de loi LOM, des reculs en perspective

Alors que le projet de loi « orientation et mobilités » est en discussion à l’Assemblée nationale, les réponses apportées par ce texte privilégient les solutions individuelles plutôt que collectives,…

Actualité

Contre la privatisation d'ADP, la CGT à l'origine du premier RIP

Le référendum d'initiative partagée, porté par la CGT auprès des député.e.s depuis des semaines, a été entendu. Plus de 200 parlementaires, de tous bords, ont signé une proposition de loi demandant l…

Nos repères CGT

Il faut mettre en cohérence les besoins de déplacement des personnes, d’acheminement des marchandises, et l’organisation du système du transport. Celle-ci doit être compatible avec le développement humain durable. Cela implique une maîtrise publique comme outil de régulation et contrôle.

La CGT propose un SMIC à 1 800 euros et des salaires minimums partout en Europe.