Contre la fermeture des bureaux de poste : des mobilisations partout en France

Imagette
Publié le 4 mai 2021
Temps de lecture : 2 min.
Le nouveau plan stratégique de La Poste confirme l'accélération des fermetures de bureaux de poste. Des mobilisations ont lieu partout en France.

« Chaque jour La Poste annonce la fermeture d'un nouveau bureau de poste » dénonce Barbara Trichet, responsable du collectif fédéral Réseau.

Il reste aujourd'hui environ 5 300 bureaux de poste dits « de plein exercice » (qui proposent tous les services que l'on peut trouver dans un bureau de poste), alors qu'ils étaient encore 8 414 en 2017.

Et le nouveau plan stratégique prévoit d'en fermer la moitié d'ici 2025 au plus tard.

Les zones rurales ne sont plus les seules touchées

Des bureaux ferment aussi dans des zones urbaines densément peuplées. « La Poste ferme partout où c'est possible, si le conseil municipal le valide. Ce n'est pas une question de densité de population, c'est une question de chiffre d'affaires. S'il y a beaucoup d'opérations réalisées, mais qu'elles ne rapportent pas : on ferme » dénonce Barbara Trichet.

Face à un projet de fermeture ou de transformation, les syndicalistes locaux parviennent parfois à convaincre le conseil municipal de ne pas accepter la proposition de La Poste. Il suffit parfois d'une réunion publique. Mais, bien souvent, il faut la rencontre de plusieurs intervenants déterminés : des syndicalistes locaux, des usagers, des élus.

Et c'est à force de jours de grèves, de tractages sur les marchés ou dans les boîtes aux lettres, de rencontres publiques qu'ils arrivent à faire entendre l'importance d'un accès à des services publics de qualité pour tous. Finistère-Sud, Normandie, Bouches-du-Rhône…

Des mobilisations ont lieu partout en France contre des fermetures de bureaux de poste. En Gironde, une grève tournante « permet aux usagers de continuer à avoir accès au service et de prendre conscience de son importance » explique Barbara Trichet.

Des échanges sont en cours entre toutes les fédérations du secteur pour construire une grande journée unitaire deuxième quinzaine de mai. Tous les postiers seront appelés à une journée de mobilisation nationale pour exiger notamment des augmentations de salaires, la réinternalisation de tous les services, la fin des réorganisations, l'embauche des CDD en CDI.

A voir aussi

Actualité

Quand la privatisation nuit à la démocratie

Des dizaines de milliers de Français n'ont pas reçu les professions de foi des candidats aux élections régionales et départementales. Le Sénat a créé une commission d'enquête sur le sujet.

Actualité

Grand débat : des mesures qui ne sont pas à la hauteur des enjeux

Les annonces du président de la République confirment la mise en place de mesures qui ne sont pas à la hauteur des exigences portées par les différents mouvements sociaux qui secouent le pays ces…

Nos repères CGT

Les politiques publiques constituent, au niveau international, européen, national et local, un enjeu démocratique, social, économique et environnemental, un atout pour la cohésion sociale, pour une transformation sociale et écologique. Leur mise en œuvre nécessite des services publics, des établissements et entreprises publiques modernes, efficaces et gérés démocratiquement.

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.