actualité
actualité

Personnels de l'aide aux personnes âgées : le véritable débat, ils vont se le faire !

Publié le 22 fév 2019
Temps de lecture : 2 min.
1000 débats et assemblées générales dans tous le pays et un constat partagé par toutes et tous... Depuis un an, aucune réponse concrète ne leur ont été apportée sur les moyens d’accompagner dignement les personnes âgées... aucune réponse ne leur ont été apportée à leurs revendications d'amélioration leurs conditions de travail et leur rémunération.

Un an c'est long ! Les salariés ne veulent plus attendre, c'est maintenant qu'ils veulent des réponses à leur exigences !

 

  • L’application des préconisations de l’Assemblée Nationale : un-e salarié-e par résident-e, dont 60 soignant-es pour 100 lits
  • L’augmentation du temps passé auprès des personnes âgées à domicile
  • L’abrogation de la réforme de la tarification des EHPAD et l’arrêt des baisses de dotations
  • Le maintien de tous les effectifs en établissements et à domicile (y compris des contrats aidés, qui doivent être intégrés et sécurisés)
  • Un financement pérenne de l’aide à domicile
  • L’arrêt des fermetures d’hôpitaux gériatriques et un plan permettant de restaurer ce réseau de soins
  • La revalorisation des rémunérations et des perspectives professionnelles de carrières, dans le cadre du Statut et des Conventions Collectives Nationales, assorties d’un plan d’embauche et de formation à la hauteur des besoins et attentes pour l’ensemble du secteur d’aide aux personnes âgées.

Le 21 février, dans l'unité, 10 organisations syndicales ont appelé à la mobilisation et se sont rendus à l’Elysée pour obtenir des réponses.

Le même jour partout en France, devant les préfectures, les personnels se sont rassemblés pour faire entendre leur impatience.

 

Retrouvez ici la carte des mobilisations dans tous les secteurs professionnels, partout en France.

 

A voir aussi

Actualité

Grand débat : des mesures qui ne sont pas à la hauteur des enjeux

Les annonces du président de la République confirment la mise en place de mesures qui ne sont pas à la hauteur des exigences portées par les différents mouvements sociaux qui secouent le pays ces…

dossier

RIP ADP : première escale vers la démocratie

La procédure pour demander un Référendum d’Initiative Partagée (RIP) sur l’avenir d’ADP a été gagnée, c’est la première étape d’un processus complexe et c’est une première en France !

Actualité

Hôpital public : les urgences en burn out et en grève

Interview avec le docteur Christophe Prud’homme, médecin urgentiste au Samu 93, responsable à la fédération CGT de la Santé et Action sociale.

Nos repères CGT

Le développement humain durable suppose de rompre avec les politiques économiques actuelles qui sont en échec, et d’aller vers un autre type de croissance fondée sur des modalités de production et une exploitation des richesses plus équitables, en anticipant les transitions nécessaires, de manière à ce qu’elles ne portent pas préjudice aux salariés et à leurs familles.

La santé est un droit fondamental qui doit être garanti à tous. La santé est un concept large, qui ne peut pas se réduire à une absence de maladie. Il est donc nécessaire d’avoir une approche globale de sa définition.