actualité
actualité

Réforme des retraites : construire le rapport de force

Publié le 2 déc 2019
Temps de lecture : 2 min.
La tentative d’opération médiatique autour de la rencontre entre les organisations syndicales et le gouvernement le 26 novembre n’aura trompé personne. Elle renforce notre volonté de poursuivre et d’amplifier les mobilisations et la grève à partir du 5 décembre.

Derrière les discours affichant sa volonté de dialogue, le gouvernement choisi le bras de fer. Discuter oui, mais pas question de revenir sur « les fondamentaux de la réforme » et d’écouter nos propositions.

Ainsi, il reste sourd aux deux Français·es sur trois qui expriment leur opposition à la réforme des retraites et aux 93 % d’entre elles et eux qui refusent la baisse de leur pension. Il se contente d’affirmer que « les retraites ne baisseront pas ».

Quid de la « règle d’or » qui fixe un plafond de dépense à 14 % du PIB actuel (produit intérieur brut), alors que la part des retraité·e·s va augmenter de 9 % ces cinquante prochaines années ?

Le gouvernement joue la carte du flou sur ces nouvelles règles qui régiront le calcul des pensions… Pensions qui sont aujourd’hui calculées sur les vingt-cinq meilleures années. Demain, elles le seront sur toute la carrière.

Facile de deviner que les pensions baisseront pour tou·te·s, quelles que soient les situations, même si les salarié·e·s ayant eu des périodes d’inactivités seront particulièrement perdant·e·s.

Pour calculer les effets de cette réforme, nous avons mis un calculateur en ligne, qui intègre les paramètres connus du rapport Delevoye.

À la CGT, nos propositions sont claires : pas besoin de réforme pour améliorer les pensions.

Il suffit d’augmenter de façon significative les salaires et le point d’indice dès le mois de décembre.

Augmenter les salaires et les traitements influe directement sur le niveau des retraites et assure des recettes supplémentaires pour la Sécurité sociale – et donc le système de retraites – par le biais des cotisations sociales.

Pas besoin de réforme pour réduire les années de référence de calcul des pensions aux dix meilleures années dans le privé ou aux six derniers mois dans le public pour réduire les inégalités et minimiser l’impact des « accidents » de carrière.

Pas besoin de réforme pour élargir le droit aux départs anticipés pour les métiers pénibles plutôt que de stigmatiser celles et ceux qui en bénéficient.

revoir la politique d’exonération de cotisations patronales. Celles-ci sont inefficaces pour l’emploi et amputent le régime de retraite de recettes supplémentaires. Les cotisations sociales doivent servir au plus grand nombre, pas aux actionnaires.

Nous appelons à la grève le 5 décembre et à une mobilisation massive qui impose l’abandon du projet Delevoye-Macron et l’ouverture de négociations sur la base de nos propositions.

A voir aussi

Communiqués de presse

Après le 5 décembre, déterminé-es pour gagner !

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNL et UNEF se félicitent de l’ampleur des mobilisations par la grève lancée ce 5 décembre et par la participation massive aux…

Actualité

Réforme des retraites : une mobilisation massive

Les manifestations contre la réforme des retraites ont été massives un peu partout en France. La grève à la RATP et à la SNCF, dans l’enseignement, la métallurgie, l’énergie… ont d’ores et déjà été…

Actualité

Grève du 5 décembre : réussite générale !

Avec plus de 1,5 million de manifestants répartis sur plus de 250 manifestations, la journée d’action du 5 décembre est une première étape réussie de la mobilisation sociale !

Actualité

Réforme des retraites : les syndicats appellent à la grève interprofessionnelle

La journée de mobilisation du 5 décembre promet d'être puissante, avec des grèves pas uniquement à la SNCF et à la RATP… La CGT, FO, FSU, Solidaires, FIDL, MNL, UNL, Unef… appellent à une première…

dossier

Pas de hasard pour ma retraite, je veux savoir quand et avec combien je partirai !

La CGT, depuis déjà plusieurs mois, alerte le grand public sur les dangers de la réforme des retraites qui ne dit pas son nom : Précarité !

Actualité

En septembre, une rentrée sociale et environnementale bouillante !

Alors que des projets de régressions sociales fleurissent dans de nombreux secteurs de la société, la rentrée sociale va être bouillante, avec comme point d'orgue les mobilisations du 20, 24 et 27…

Actualité

Retraite : une autre réforme est possible

Le régime à points préconisé par le gouvernement fera baisser les pensions. Pourtant financer un régime solidaire de retraite par répartition est possible. À condition d’appuyer sur les bons leviers.

Actualité

Retraite : Le coup de « Jarnac » du gouvernement !

La CGT dénonce le jeu de dupes mené depuis des mois par le gouvernement et son haut-commissaire, avec des mesures annoncées mais jamais exposées durant toute la phase de concertation.

Nos repères CGT

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.

L’accueil, les soins, l’entretien et l’éducation des enfants représentent une fonction sociale qui engage l’avenir de la société et justifie une politique familiale de haut niveau et la participation des entreprises à son financement. Cette politique familiale doit permettre de soutenir et encourager le travail des femmes quelles que soient leurs responsabilités familiales.