Mobilisation pour l’augmentation des pensions Agirc Arrco

Temps de lecture : 2 min.
Publié le 5 déc. 2022
Le maintien du pouvoir d’achat concerne tout le monde, y compris les retraités ! Si le smic, indexé sur l’inflation, a progressé de 31,2 % depuis 2008, dans le même temps, les retraites dans le privé n’ont augmenté que d’un peu plus de 18 % (retraite de base + Agirc Arrco). Une baisse du pouvoir d’achat flagrante, qui s’accélère avec l’inflation galopante de 2022.
Imagette
calcul retraite

L’Agirc Arrco, régime complémentaire qui concerne plus de 13,2 millions de retraités, a concédé à ceux-ci une augmentation de 5,12 % au 1er novembre, dont 0,1 % de rattrapage sur 2021. 

Ce n’est pas suffisant !

Des moyens existent pour financer les augmentations

Les retraités se mobilisent pour la défense de leurs pensions. Ils se rassemblent le 6 décembre partout en France, avec un seul mot d’ordre : Exigeons l’augmentation de nos retraites.

Avec 2,6 milliards de bénéfices sur l’exercice 2021 et 0 euros de dettes, l’Agirc-Arrco a largement les moyens de financer ces augmentations.

Le montant des réserves disponibles s’élevait, à la clôture de l’exercice fin 2021, à 68 milliards d’euros, en hausse de 6 milliards d’euros par rapport à l’année précédente ! 

Négociation sur la gestion future de l’Agirc Arrco

Le conseil d’administration de l’Agirc-Arrco a lieu le 6 décembre.

C’est le moment de multiplier les initiatives partout en France, devant les sièges du Medef, des préfectures, avec l’Union Confédérale des Retraités UCR-CGT pour exiger une hausse des retraites complémentaires de 6,2 % pour l’année 2022.

« Nous revendiquons aussi l’ouverture de négociations pour redéfinir les critères de gestion de la caisse complémentaire dominée par le Medef » explique Bernard Devert, responsable Union Confédérale des Retraités UCR-CGT sur les questions Agirc Arrco.

« La moitié des participants du CA prétendument paritaire appartient au Medef ».

En 2023 aura lieu la fin du contrat de 2019 et l’ouverture des négociations (conditionnées à la future réforme des retraites) : ce sera l’occasion de redéfinir le fonctionnement, la durée des réserves et leur utilisation et de reprendre la main sur la gestion des retraites complémentaires.

Sur le même thème

Actualité

Gouvernement entêté, travailleurs.es déterminé.es !

Lire la suite
Actualité

Une bonne retraite pour tou·tes, plutôt qu’une rente pour le capital

Lire la suite
Actualité

Les cancers professionnels, une épidémie silencieuse

Lire la suite