Intersyndicale : Face au coronavirus, l’urgence n’est pas la retraite par points

Temps de lecture : 1 min.
Publié le 9 Mar. 2020
Le développement du coronavirus génère une situation d’urgence sanitaire. Les consignes générales pour limiter la propagation du virus, prévoient notamment l’interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes mais, a priori autorisent des manifestations.
Imagette
Bannière retraites 2020

Cela va avoir un impact indéniable sur l'exercice des droits démocratiques fondamentaux : nombre de personnes vont éviter de participer dans les semaines à venir à toute initiative publique.


Dans ce contexte exceptionnel, l’urgence est bien d’endiguer le coronavirus et non pas le passage en force de la réforme des retraites par points, c’est pourquoi les organisations syndicales demandent la suspension du processus législatif.


Paris, le 9 mars 2020

Sur le même thème

Actualité

AGIRC ARRCO : la CGT signe pour s’opposer à la ponction du gouvernement sur l’argent des salarié·es et des retraité·es

Lire la suite
Actualité

Clause de sauvegarde carrières longues : un manque de communication volontaire ?

Lire la suite
Actualité

Le RIP de la deuxième chance, c’est encore non !

Lire la suite