Embauches à la ville de Paris

Temps de lecture : 2 min.
Publié le 19 mai. 2022
C'est une première pour la CGT de la ville de Paris : depuis le 16 mai et jusqu'au 21, elle tient devant l'hôtel de ville un bureau d'embauche. Une liste des postes à pourvoir a été publiée par le syndicat.
Imagette
Bureau embauche

Mardi prochain, le 24 mai, une délégation remettra tous les dossiers recueillis à la DRH centrale.

Toutes les personnes actuellement privées d'emploi ou qui voudraient rejoindre le service public sont invitées à venir déposer un dossier composé d'une lettre de motivation, d'un CV, d'une photocopie de carte d'identité et d'un diplôme si l'emploi qui les intéresse en nécessite un.

Inspirés par des échanges avec des camarades nantais et des cheminots, la CGT de la ville de Paris a mis en place de cette action pour prouver que les candidatures ne manquent pas.

« On recense 2000 postes vacants ! explique Maria Da Costa, secrétaire du comité des syndicats CGT de la ville de Paris. La mairie nous rétorque souvent qu'il n'y a pas assez de candidats. On va démontrer qu'il est possible d'avoir un nombre important de candidatures. »

Pour la CGT, des fonctionnaires doivent être recrutés pour assurer un service public digne de ce nom et des conditions de travail correctes pour ses agents.

Maria Da Costa donne ainsi l'exemple de la petite enfance. Dans les crèches, si les enfants âgés de zéro à trois ans sont trop nombreux pour chaque adulte, celui-ci ne peut pas être à l'écoute des besoins de chacun.

Le recrutement d'agents supplémentaires est également nécessaire pour éviter que de nouveaux emplois soient sous-traités à des entreprises privées, comme c'est de plus en plus souvent le cas dans le secteur du nettoyage.

Diffusé dans l'ensemble de la ville, l'appel à venir candidater a été « très bien perçu par les collègues, qui connaissent tous un ami ou un proche en recherche d'emploi, alors qu'ils sont souvent eux-mêmes en surcharge de travail. »

Cette action permet de faire savoir que la mairie de Paris recrute.

En année d'élection professionnelle, elle permet aussi de faire connaître les revendications portée par le comité des syndicats CGT de la ville de Paris.

La CGT défend l'accès de tous à des services publics de qualité.

Pour pouvoir fonctionner, ils doivent être dotés de personnels en nombre suffisant, sous statut public, formés. Ils doivent disposer des moyens et des équipements nécessaires à l'accomplissement de leur mission.

Pour la CGT, il est indispensable de mettre fin à toutes les formes d'emplois précaires qui ont été développées au sein des établissements et entreprises publics.

Sur le même thème