actualité
actualité

Le taux de pauvreté et les inégalités en augmentation

Publié le 6 nov 2019
Temps de lecture : 2 min.
Le taux de pauvreté et les inégalités augmenteraient en 2018, selon les mesures prospectives de l’Insee, publiée en octobre 2019. L’indice de Gini, qui mesure les inégalités, augmenterait de 0,005 pour s’établir à 0,294 tandis que le taux de pauvreté augmenterait de 0,6 point en 2018, pour atteindre 14,7 % de la population.

Hausse du taux de pauvreté : la plus importante depuis 2010

Elle s’expliquerait en partie par la diminution des allocations logement dans le parc HLM en 2018, les niveaux de vie n’intégrant pas la baisse de loyer équivalente. En neutralisant l’effet de la baisse des allocations logement dans le parc social, cette hausse serait plus modérée (+ 0,2 point). 

Le deuxième élément marquant de cette étude sur les niveaux de vie concerne l’augmentation des inégalités, avec un indice de Gini qui augmente de manière assez importante : 0,005. « Cette augmentation des inégalités est tirée par une augmentation des dividendes, qui concerne les ménages les plus aisés. Le fait qu’il y a un prélèvement forfaitaire unique fait augmenter aussi les inégalités, car ça diminue la taxation sur les revenus du capital », précise la responsable de l’unité des études démographiques et sociale au sein de l’Insee.

Cette augmentation des dividendes versés aux ménages découlerait de la mise en place du prélèvement forfaitaire unique (PFU) qui abaisse la fiscalité de certains revenus du patrimoine [France stratégie, 2019]. « Cette année c’est très compliqué, car il y a aussi la transformation de l’impôt de solidarité sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière. Ces données ont été mises en accès récemment, du coup ces données ne sont pas intégrées pour le moment dans les enquêtes revenus fiscaux. Dans le cadre de l’ouvrage France portrait social qui paraît le 19 novembre, on a pu faire une simulation de l’impôt sur la fortune, et montrer que sa transformation fait augmenter les inégalités ».

Preuve, s'il en fallait encore une, que les politiques menées par le gouvernement sont à destination des plus riches et contribuent à creuser davantage les inégalités et à augmenter le taux de pauvreté dans notre pays.

A voir aussi

Actualité

La crise sanitaire exacerbe les inégalités

Un million de personnes pourraient tomber sous le seuil de pauvreté. Les jeunes sont particulièrement touchés. En cause : les politiques fiscales menées au bénéfice des plus riches, avec notamment la…

Document

Augmenter les salaires face à l'urgence sociale

Alors même que, fin 2020, le pays comptera 900 000 privés d’emploi selon l’Unedic et un million de pauvres supplémentaires, alors que le CAC 40 a gagné 1000 points en trois semaines, le Gouvernement…

Actualité

Le coût de l’évasion fiscale s’élève à 17 milliards d’euros

En France, chaque année, l’évasion fiscale coûte 17 milliards d’euros, soit l’équivalent du salaire annuel de 500 000 soignants, selon un rapport publié le 20 novembre par l’ONG Tax Justice Network…

Nos repères CGT

La fiscalité est un puissant moyen pour réduire l’injustice sociale, générer des ressources pour financer
des investissements de long terme et répondre aux besoins sociaux et économiques.

La CGT propose un SMIC à 1 800 euros et des salaires minimums partout en Europe.