Contre la loi ESSOC, journée de mobilisation jeudi 28 mars

Imagette
Publié le 26 mar 2019
Temps de lecture : 2 min.
Alors que depuis des mois le gouvernement prépare une vaste réforme des modes d’accueil de la Petite Enfance, des mesures très inquiétantes se profilent. Contre ces risques de lourde dégradation, la CGT le collectif « pas de bébés à la consigne » appellent à se rassembler devant le Ministère des solidarités & de la santé le jeudi 28 mars à 10h00 afin d’exiger la qualité des modes d’accueil lors de la réforme

Suppression du ratio de 40% des professions les plus qualifiées pour l’encadrement des enfants dans les EAJE (Etablissement d’Accueil du Jeune Enfant), taux d’encadrement dégradé, possibilités d’accueil en surnombre, surface d’accueil par enfant dans les grandes villes de 5,5m2 au lieu de 7m2 … Depuis des mois, le gouvernement prépare une vaste réforme des modes d’accueil de la Petite Enfance et, alors qu’aucune décision n’a officiellement été dévoilée, les mesures qui se profilent apparaissent plus qu’inquiétantes.

Contre ces risques de lourde dégradation des conditions d’accueil des jeunes enfants, de leur famille et des conditions d’exercice des professionnel·les responsables de cet accueil, la CGT et le collectif « pas de bébés à la consigne » revendiquent notamment de revenir à un ration d’au moins 50% de professionnel·les les plus qualifié·es en établissement, de limiter les possibilités d’accueil en surnombre à 110% de l’effectif en EAJE et de passer progressivement à un ration moyen d’encadrement d’1 professionnel·le de qualifié·e pour 5 enfants.

Afin d’exiger la qualité des modes d’accueil lors de la réforme, le collectif « pas de bébés à la consigne » et la CGT appellent à se rassembler devant le Ministère des solidarités & de la santé le jeudi 28 mars 2019, à 10h00. Il est grand temps que le Gouvernement soit transparent !

La vidéo ci-dessous vous explique comment faire grève pour la loi ESSOC :

A voir aussi

Actualité

Grâce à la mobilisation, le train des primeurs redémarre

La remise en circulation du train Perpignan-Rungis est une première victoire pour la CGT, qui appelle au retour à un vrai service public du fret.

Actualité

Manifestations du 1er et du 5 octobre : la colère monte face aux inégalités qui s'aggravent

Plus de 160 000 manifestants disaient hier dans toute la France leur mécontentement face aux choix du gouvernement.

Actualité

Manifestation du 5 octobre à la RATP : pour un vrai service public des transports

Une assemblée générale a rassemblé les salariés de la RATP contre la filialisation des ateliers de maintenance. Face à la mise en concurrence du secteur, la CGT redit son attachement au service…

Nos repères CGT

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.

L’accueil, les soins, l’entretien et l’éducation des enfants représentent une fonction sociale qui engage l’avenir de la société et justifie une politique familiale de haut niveau et la participation des entreprises à son financement. Cette politique familiale doit permettre de soutenir et encourager le travail des femmes quelles que soient leurs responsabilités familiales.