actualité
actualité

1er mai : violences intolérables mais mobilisations réussies !

Publié le 1 mai. 2019
Temps de lecture : 1 min.
Si ce 1er mai a été marqué par des violences inacceptables à l'encontre du cortège syndical, il n'en reste pas moins que cette journée a rassemblé plus que les années précédentes.

En effet, alors que le cortège intersyndical de Paris allait se mettre en route, dans le calme, les forces de l'ordre sont intervenues sans discernement, avec usage de grenades lacrymogènes.

Lire notre communiqué.

Fort heureusement, ce qui s'est produit à Paris ne s'est pas reproduit en d'autres lieux et ce sont plus de 310 000 salariés, privés d’emploi et retraités qui se sont rassemblés sur près de 250 manifestations, rassemblements et initiatives festives, soit un nombre plus important qu'en 2017 et 2018.

Lire notre communiqué.

Dans son édition en ligne de ce 2 mai (à lire ici), la NVO revient sur ce 1er mai à Paris, dont la nature festive et militante a été « dénaturée » par l'intervention des forces de l'ordre.

 

 

A voir aussi

Actualité

Grand débat : des mesures qui ne sont pas à la hauteur des enjeux

Les annonces du président de la République confirment la mise en place de mesures qui ne sont pas à la hauteur des exigences portées par les différents mouvements sociaux qui secouent le pays ces…

Actualité

Un naufrage industriel organisé par General electric

Le groupe General electric, propriétaire de la branche énergie d'Alstom depuis 2014, a volontairement affaibli sa branche française, organisant la mise en déficit de General electric Belfort. La…

Actualité

Aide à la personne : des emplois doivent être créés

Les salariés des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et des services de soins à domicile se sont mobilisés le 8 octobre dans la rue. La CGT revendique la création de…

Nos repères CGT

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.

L’accueil, les soins, l’entretien et l’éducation des enfants représentent une fonction sociale qui engage l’avenir de la société et justifie une politique familiale de haut niveau et la participation des entreprises à son financement. Cette politique familiale doit permettre de soutenir et encourager le travail des femmes quelles que soient leurs responsabilités familiales.