actualité
actualité

Vos droits : la procédure de licenciement pour faute

Publié le 22 juil 2019
Temps de lecture : 1 min.
Vos droits, est une nouvelle série de vidéos lancée par la CGT afin de vous aider à connaître vos droits dans le monde du travail et à les faire respecter.

En France, un employeur ne peut pas licencier un salarié du jour au lendemain. Il doit respecter une procédure, et notamment convoquer le salarié à un entretien préalable.

Quels que soient les faits reprochés au salarié (même si la faute est considérée comme grave ou lourde), l’employeur est tenu de le convoquer à un entretien préalable avant de la licencier, pour lui exposer les faits qui lui sont reprochés.

L'employeur est-il obligé de convoquer le salarié à un entretien préalable ? Dans quels délais ? Concrètement que se passe-t-il pendant l'entretien ?

Les réponses avec Anaïs Ferrer, responsable du service juridique de la CGT

A voir aussi

Actualité

Grand débat : des mesures qui ne sont pas à la hauteur des enjeux

Les annonces du président de la République confirment la mise en place de mesures qui ne sont pas à la hauteur des exigences portées par les différents mouvements sociaux qui secouent le pays ces…

Communiqués de presse

14 NOVEMBRE 2019 UNE MOBILISATION MASSIVE QUI NE RESTERA PAS SANS LENDEMAIN !

A l’évidence, Emmanuel Macron, son gouvernement et sa majorité parlementaire, persistent et signent dans leur volonté de mettre en œuvre une politique dévastatrice pour le monde du travail.

Actualité

Fin de non recevoir pour la reconnaissance faciale

Le projet d’expérimenter la reconnaissance faciale dans deux lycées à Nice et Marseille a été retoqué par la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) fin octobre. Le projet s’inscrit dans…

Nos repères CGT

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.

L’accueil, les soins, l’entretien et l’éducation des enfants représentent une fonction sociale qui engage l’avenir de la société et justifie une politique familiale de haut niveau et la participation des entreprises à son financement. Cette politique familiale doit permettre de soutenir et encourager le travail des femmes quelles que soient leurs responsabilités familiales.