Raison d'aller manifester le 5 octobre : les salaires !

Imagette
Publié le 28 sep 2021
Temps de lecture : 2 min.
Les chiffres le disent : les salaires se tassent et le patronat à tendance à ne pas reconnaître la qualification des salariés.

En 2015, un salarié sur cinq occupait un emploi à bas salaire, contre un sur six en 2011.

Les femmes et les jeunes sont les plus touchés, parce qu'ils occupent plus souvent des emplois à temps partiel non choisis et sont recrutés sur des contrats de courte durée.

Le pouvoir d'achat des fonctionnaires a lui aussi été considérablement dégradé : la valeur du point d'indice est quasiment gelée depuis 2008.

Pour la CGT, les salaires doivent augmenter régulièrement en fonction du véritable coût de la vie.

C'est bien les salaires eux-mêmes qui doivent augmenter, pas le montant de primes individuelles, qui créent de fortes disparités entre salariés. Après une revalorisation urgente, la valeur du point d'indice des fonctionnaires devra augmenter chaque année.

Le montant des salaires doit intégrer les gains de productivité du travail réalisé à l'échelle du pays. Il doit contribuer à une redistribution plus favorable aux salariés.

La hausse régulière des salaires contribue, par la consommation des salariés, à la croissance économique. Elle favorise ainsi le développement de l'activité et de l'emploi.

La question de l'égalité salariale entre les hommes et les femmes doit être prise en compte dans toutes les négociations salariales. Les employeurs qui ne respecteraient pas le principe « à travail égal, salaire égal » doivent écoper de sanctions financières.

La CGT prône une augmentation du Smic à 2 000 euros brut.

Elle défend aussi la réduction du temps de travail hebdomadaire à 32 heures sans perte de salaire. Le fruit des richesses créées doit bénéficier au plus grand nombre.

A voir aussi

Actualité

C’est quand le bon moment pour augmenter les salaires ?

Si on écoute les patrons, ce n’est JAMAIS le bon moment pour augmenter les salaires. Même quand les signaux sont aux verts. En mai 1968, par exemple, les syndicats patronaux criaient à la catastrophe…

dossier

“Augmenter les salaires... c’est possible !”

Pour déconstruire les idées reçues sur les salaires, la CGT met à disposition, chaque semaine, des outils à destination des militants pour faire grandir le rapport de forces sur la question des…

Actualité

Hausse automatique du Smic : encore un effort !

Le gouvernement a été obligé d'augmenter le Smic (salaire minimum interprofessionnel de croissance) car l'inflation est supérieure à 2 %. Cette mesure est inscrite dans le Code du travail.

Nos repères CGT

La CGT propose un SMIC à 2 000 euros brut pour la durée légale du travail en vigueur.