La CGT a le vent en poupe !

Temps de lecture : 3 min.
Publié le 11 mai. 2023
30 000 adhésions et demandes de contacts à la CGT depuis le 1er janvier 2023, soit 200 % d’augmentation par rapport à janvier 2022 : la lutte contre la réforme des retraites a réactivé la prise de conscience de l’importance de la lutte syndicale.
Imagette
Portraits de nouveaux adhérents CGT

Un véritable raz-de-marée

En proposant la réforme des retraites, le gouvernement ne s’attendait sans doute pas à un tel effet raz-de-marée, dans la rue mais aussi au niveau des adhésions. Après une mobilisation sans faille, les chiffres sont là : le mouvement a réveillé la nécessité du collectif. 

Les travailleur·euses refusent de consacrer deux années supplémentaires au travail alors qu’ils et elles pourraient enfin bénéficier d’un temps pour soi, en bonne santé. Et ils et elles le montrent en se tournant vers les syndicats : 30 000 adhésions et demandes de contacts à la CGT depuis le 1er janvier 2023.

35% sont des jeunes de moins de 35 ans, 30% sont des ICTAM (ingénieurs, cadres, techniciens et agents de maîtrise) et 65% sont des salariés du privé. 3 500 nouveaux venus se sont inscrits en ligne, dont 500 la semaine du congrès (+ 300% par rapport à la même date en 2022) !

La force du collectif

Certains d’entre eux veulent rompre avec l’isolement. Tout au long de ces derniers mois, la permanence de l’intersyndicale, qui a mené les différentes actions dans une belle unité a en effet remis au premier plan l’importance du collectif. Nombreux sont aussi les salarié·es venu·es du privé, des petites et moyennes entreprises, y compris là où la CGT n’est pas présente, à souhaiter adhérer. Qu’ils ou elles soient salarié·es·ou privé·es d’emploi ou précaires, tous et toutes souhaitent intégrer cette dynamique qui permet le renforcement des corps intermédiaires.

Partout en France, y compris dans les petites et moyennes villes, les travailleur·euses s’opposent non seulement à la régression sociale que constitue la réforme des retraites, mais aussi aux conséquences d’une politique gouvernementale qui depuis 6 ans détruit le service public, appauvrit les travailleur·euses en menant une politique salariale indigne, qui ne tient compte ni de l’inflation ni du coût de la vie…

Nouveaux dispositifs d’accueil

« Pour accueillir ces nouveaux adhérents, dont nombre d’individuels, la CGT met en place un dispositif exceptionnel, qui leur permettra de découvrir la vie syndicale, d’y participer et d’y trouver leur place » explique Catherine Giraud, Secrétaire confédérale.

Des formations, un accès à la presse syndicale sont proposés, des listes pour les élections sont créées dans les entreprises où la CGT n’était auparavant pas présente. Tout est mis en place pour que ces nouveaux·elles adhérent·es deviennent des militant·es, et participent à la diffusion des revendications de la CGT pour la retraite à 60 ans, les 32h hebdomadaire ou encore la relavorisation du SMIC à 2000€. Pour travailler moins, tous·tes et mieux.

 

 

 

 

 

Sur le même thème

Actualité

Le 1er mai, nous exigeons de mieux vivre !

Lire la suite
Actualité

Accéder au site 21janvier.fr et trouver un rassemblement près de chez vous

Lire la suite
Actualité

Non à la loi immigration ! Tract et affiche CGT

Lire la suite