La CGT appelle à un printemps des luttes

Imagette
Publié le 29 mar 2021
Temps de lecture : 2 min.
La commission exécutive confédérale du 23 mars a lancé un appel aux organisations CGT pour développer les formes de luttes.

Malgré la situation sanitaire, outre les travailleurs et travailleuses de la culture médiatisés qui occupent plus de 70 lieux de spectacle, de nombreux salariés, avec les organisations CGT, sont mobilisés dans les entreprises et les services.

Toutes et tous agissent pour le maintien et le développement de l’emploi, pour leurs conditions et protections au travail, pour le sens de leurs missions, pour des revalorisations salariales… Ils revendiquent des embauches en emplois stables et luttent contre la généralisation de la précarité.

Ces mobilisations, avec des modalités d’actions différentes, se nourrissent les unes des autres.

Dans les territoires, des convergences sont organisées. Et les luttes victorieuses encouragent l’engagement et la détermination de celles en cours.

Des dates de mobilisations professionnelles sont programmées par plusieurs fédérations. Les retraités seront dans la rue le 31 mars, à l’appel de plusieurs organisations, pour la revalorisation des pensions de retraite, l’accès aux soins, notamment à la vaccination et exiger le maintien et le développement des services publics.

La CGT a appelé ses organisations à amplifier ce foisonnement d’actions en veillant à ce que les salariés soient complètement associés à leur construction et en travaillant des convergences revendicatives entre les différentes professions en lutte sur un même lieu de travail, sur un même bassin d’emploi.

Dans un courrier adressé aux organisations, le 26 mars, la Direction confédérale les appelle à réunir les syndicats localement pour organiser les conditions du rassemblement des salariés de différents champs professionnels en partageant leurs revendications et leurs modalités d’action.

Pour ouvrir le débat et construire des alternatives avec les salariés, la confédération a édité un 4 pages « Pour l’emploi, imposons une autre logique ».
Cet outil compile les propositions CGT pour la défense de l’emploi, pour des augmentations de salaires, la réduction du temps de travail, le développement de l’industrie et le renforcement des services publics. Il est disponible dans toutes les unions départementales CGT.

Chaque initiative en ce printemps confiné et l’engagement des militants dans la campagne électorale TPE sont des points d’appui pour construire et amplifier les mobilisations afin de construire de nouvelle journée d'actions dont le rendez-vous annuel de luttes du 1er mai.

A voir aussi

Actualité

Le 5 octobre, tous unis pour nos droits

Le 5 octobre, mobilisé-es pour nos salaires, nos emplois et nos conditions de travail et d’études ! Faire du 5 octobre une date incontournable de la mobilisation sociale

Communiqués de presse

Le 5 octobre, mobilisé-es pour nos salaires, nos emplois et nos conditions de travail et d’études !

Les organisations syndicales CGT- FO – FSU – Solidaires – FIDL – MNL – UNEF – UNL  réunies le 30 août appellent à la mobilisation de l’ensemble des travailleur-ses du secteur privé et public, et la…

Actualité

Une intervention présidentielle « hors sol » et pleine de contradictions

Lors de son intervention télévisée d’hier, le président de la République a fait la démonstration de son décalage avec la réalité sociale du pays et a multiplié les contradictions. Un discours où la…

Nos repères CGT

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.

L’accueil, les soins, l’entretien et l’éducation des enfants représentent une fonction sociale qui engage l’avenir de la société et justifie une politique familiale de haut niveau et la participation des entreprises à son financement. Cette politique familiale doit permettre de soutenir et encourager le travail des femmes quelles que soient leurs responsabilités familiales.