17 septembre : premier rendez-vous de mobilisation

Imagette
Publié le 18 sep 2020
Temps de lecture : 2 min.
Malgré toutes les incertitudes liées au contexte sanitaire, économique et social, des dizaines de milliers de salariés, de jeunes, de retraités et privés d’emploi se sont mobilisés ce 17 septembre, dans toute la France et sous diverses formes.

À l’image des nombreuses luttes dans les entreprises et les services publics, celles et ceux qui font vivre notre pays au quotidien, les jeunes, les retraités, les privés d’emploi ont exprimé le rejet d’une politique qui nous ramène au monde d’avant.

Dans le plan de relance annoncé par le gouvernement :

  • rien sur l’augmentation des salaires ;
  • rien sur l'augmentation des pensions et retraites ;
  • rien pour améliorer les conditions de travail ;
  • rien pour créer durablement de l’emploi ;
  • rien pour développer les services publics et améliorer notre système de protection sociale.

La crise sanitaire ne doit pas servir de prétexte pour mettre la pression aux salariés et infliger des accords de régression sociale ou des plans de licenciement. Contrairement à l’exemple de Bridgestone, les aides publiques doivent servir à la création d’emplois et non à la rémunération d'actionnaires.

La CGT condamne toutes nouvelles régressions en matière de retraite et de protection sociale et exige l’abandon total de la réforme des retraites et de l’assurance chômage.

Ce 17 septembre était une première étape pour gagner un plan de rupture avec les politiques actuelles. D’autres dates de mobilisation sont d’ores et déjà posées, le samedi 19 septembre avec les marches mondiales pour la paix et le désarmement et le samedi 26 septembre, avec les marches mondiales pour le climat.

A voir aussi

Actualité

Plan de rupture contre plan de relance : 3 questions à la CGT

Trois questions à Fabrice Angei, secrétaire confédéral dans le cadre de l'analyse du plan de relance de 100 milliards présenté par le gouvernement en septembre dernier.

Actualité

Le 4 février, ensemble, faisons entendre nos revendications

Les organisations CGT, FSU, Solidaires, Unef, UNL, MNL, FIDL se sont réunies en intersyndicale en fin d’année 2020. Nos organisations décident d’impulser un processus de mobilisations et d…

Nos repères CGT

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.

L’accueil, les soins, l’entretien et l’éducation des enfants représentent une fonction sociale qui engage l’avenir de la société et justifie une politique familiale de haut niveau et la participation des entreprises à son financement. Cette politique familiale doit permettre de soutenir et encourager le travail des femmes quelles que soient leurs responsabilités familiales.