Comment être en phase avec les bouleversements du monde du travail ?

Temps de lecture : 2 min.
Publié le 18 Aoû. 2022
C’est un moment fondateur dans la vie d’un syndicat !  Du 27 au 31 mars 2023 à Clermont-Ferrand se tiendra le 53è Congrès de la CGT. Outre le renouvellement de la direction confédérale, cette manifestation sera surtout l’occasion de préparer l’avenir, de tracer nos perspectives, de définir notre stratégie et notre démarche syndicale pour les trois prochaines années. 
Imagette
53e congres CGT 2023

L’implication de tous les militants dans la préparation du Congrès sera la condition essentielle pour que la CGT soit, plus que jamais, en prise directe avec le terrain, la réalité quotidienne.

Depuis le dernier Congrès, en 2019, les luttes n’ont pas manqué : 

  • réforme des retraites
  • libertés
  • emplois
  • salaires...

Tous ces sujets illustrent le mécontentement et l’opposition des travailleurs et des travailleuses à des choix qui leurs sont imposés.

Ces différents combats ont montré la capacité des salariés à s’unir et à se faire entendre. Malheureusement, ces luttes n’ont pas toujours été couronnées de succès

Le Covid a bouleversé l’organisation du travail

Une période également marquée par la crise sanitaire vécue comme un électrochoc planétaire. Le Covid a bouleversé l’organisation du travail.

Elle a aussi provoqué une remise en cause du modèle social et favorisé l’émergence de nouvelles exigences. La volonté d’un nouveau rapport au travail, les questions sociales et environnementales sont désormais au centre des préoccupations des travailleurs.

Toutes ces questions seront au cœur des débats du Congrès de Clermont-Ferrand. 

La CGT peine parfois à fédérer ces luttes et ces revendications locales pour les faire converger autour d’objectifs de progrès social commun. Un des grands enjeux du Congrès sera donc d’imaginer la manière de prendre en compte ces aspirations, qu’elles trouvent toute leur place dans nos pratiques syndicales. 

Parce qu’elle a été de tous les combats, la CGT a vu grimper sa côte de popularité sans que progresse le nombre de ses syndiqués, ni son audience électorale.

Le Congrès sera aussi l’occasion de réfléchir à la place des adhérents dans le syndicat. Il faudra aussi trouver la manière de s’adresser aux salariés des entreprises où la CGT n’est pas encore représentée. Le seul moyen de retrouver une audience électorale plus conforme à nos ambitions !

Le monde du travail a entamé une profonde mutation.

Comment la CGT peut-elle construire un rapport de force pour que les travailleurs ne perdent pas au change ?

Comment faire vivre le syndicalisme au quotidien quand les repères se brouillent entre vie privée et lieu de travail ?

Une des réponses peut être la convergence des luttes en travaillant de concert avec les autres forces de progrès syndicales, associatives ou politiques.

Notre prochain Congrès sera le moment idéal pour en débattre.

Sur le même thème