Raison d'aller manifester le 5 octobre : développer l'industrie

Imagette
Publié le 29 sep 2021
Temps de lecture : 2 min.
Des décennies de délocalisations ont mis à mal les implantations industrielles sur le sol français. La réindustrialisation doit s'appuyer sur les connaissances des salariés.

Au début de la pandémie de Covid, la France, sixième puissance mondiale, s’est retrouvée dans l'incapacité de produire des masques et des tests pour faire face.

Cette crise a braqué les projecteurs sur l'impasse dans laquelle nous ont mené les politiques de délocalisation.

De son côté, l'industrie automobile a vu disparaître près de 52 000 emplois depuis 2008. Dacia, Clio, 208… Aucune des trois voitures les plus vendues en France ne sont produites sur le territoire.

La future voiture électrique à bas coût de Renault va être produite en Chine pour être ensuite vendue sur le territoire français. Il serait pourtant possible et plus écologique de la produire en France.

Pour la CGT, il est urgent de stopper l’hémorragie des emplois et de planifier la réindustrialisation du pays en reconstruisant des filières stratégiques en France et en Europe.

Le progrès social et l’intérêt général doivent guider l'État dans la planification d'un développement industriel qui vise à satisfaire les besoins de la population. Des investissements massifs, publics comme privés, doivent être affectés au développement des capacités productives.

Le 24 février, devant le ministère de l'Économie, la CGT lançait par une conférence de presse sa nouvelle campagne Industrie.

Marie-Claire Cailletaud, co-responsable des questions industrielles au sein de la Confédération, rappelait que « les salariés sont les mieux placés pour dire ce qu'ils peuvent produire et comment ils peuvent le produire ».

De nombreux salariés portent avec leurs syndicats des projets industriels répondant aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux, comme à la papeterie de la Chapelle-Darblay (76) ou chez Luxfer (63).

A voir aussi

Actualité

Victoire contre les dérives du travail détachés

Belle victoire pour les travailleurs détachés du chantier de Plaisance. Sans nouvelles de leur employeur, en faillite. les travailleurs détachés espagnols du chantier de Centrale photovoltaique en…

Actualité

L'entreprise ACPP redémarre grâce à la mobilisation

Le 25 mai, le tribunal de commerce de Rouen a décidé de la reprise de l'entreprise ACPP, après une mobilisation des salariés soutenus par l'UD CGT de la Manche.

Actualité

Mobilisés, les salariés de la SAM obtiennent une victoire importante

Dans l'Aveyron, la SAM, une fonderie qui travaille essentiellement pour Renault, a obtenu des engagements de son principal donneur d'ordre. Une victoire importante qui ouvre la porte à une reprise…

Nos repères CGT

La CGT propose un effort considérable pour la recherche, pour contribuer au progrès des connaissances, répondre aux besoins de la société en expertise et contrôle, créer les conditions d’un renouveau du développement industriel.

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.