Le 29 novembre, rendez-vous au salon du livre de l’histoire sociale

Temps de lecture : 2 min.
Publié le 25 nov. 2022
L’Institut CGT d’histoire sociale organise la 5ème édition du salon du livre mardi 29 novembre, au siège de la centrale, à Montreuil. De nombreuses dédicaces d’auteurs, et un débat sur les grands rendez-vous de l’histoire sociale.
Imagette
Salon du livre de l'IHS

La lecture est un support indispensable à l’engagement citoyen. Lire, c’est penser et agir.  

Depuis cinq ans, l’Institut CGT d’histoire sociale créé en 1982 par Georges Séguy, secrétaire général de la Centrale de 1967 à 1982, pour développer la recherche sur le syndicalisme, son histoire et veiller à la conservation des archives, organise un salon du livre sur l’histoire sociale. Autour d’auteurs historiens, économistes, sociologues, politistes. 

Cette année, le salon s’ouvre aussi à la fiction, à la bande dessinée, au roman graphique et au polar, « à partir du moment où l’œuvre interroge l’actualité sociale », explique Gilbert Garrel, président de l’Institut d’histoire sociale (IHS). L’ADN de l’IHS, c’est de transmettre l’histoire sociale indiscutable et indiscutée parmi les historiens », insiste-t-il. Il existe 82 IHS locaux qui participent aussi à la conservation de l’histoire du mouvement ouvrier. 

Les livres transmettent l’histoire sociale

Tout l’enjeu, c’est de ne jamais perdre le fil de l’histoire du syndicalisme. Les livres et leurs auteurs sont là pour veiller à cette transmission. Parmi les auteurs invités au salon du livre de l’IHS , le 29 novembre, l’historienne Mathilde Larrère pour Gun and Roses, Les objets des luttes féministes et Jean-Marie Pernot, auteur de l’ouvrage Le Syndicalisme d’après (éd. du Détour), Henriette Steinberg, auteure du roman social, Ne jamais baisser les yeux (ed. Robert Laffont), et Nicolas Da Silva pour La bataille de la Sécu (La Fabrique éditions)

«  Le choix de l’audace » 

S'appuyant sur sa propre expérience de dirigeant confédéral, Alain Guinot qui signe un livre sur Georges Séguy, Le choix de l’audace (il sortira le même jour en librairie, ed. Le merle moqueur) sera également présent. Il retrace l'apport de cette grande figure de la CGT au mouvement social et met en lumière la modernité de sa pensée et son action.

En tout, une quarantaine d’auteurs participent au 5e salon du livre de l’IHS qui sera ponctué d’un débat sur les travailleurs et des grands rendez-vous de l’histoire sociale.

Avec l’ex-secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, aujourd’hui administrateur de l’Organisation internationale du travail, Xavier Vigna et Stéphane Sirot, historiens universitaires, et Marie-Josée Kotlicki, ancienne secrétaire générale de l’Union générale des ingénieurs, cadres et techniciens de la CGT (Ugict).

Sur le même thème

Actualité

80 ans du CNR : écrivons la suite des jours heureux

Lire la suite
Document

La CGT célèbre les 80 ans du Conseil National de la Résistance

Lire la suite
Document

✍️ Écrivons la suite des jours heureux !

Lire la suite