actualité
actualité

Secteur public : qui peut faire grève ?

Publié le 24 jan. 2019
Temps de lecture : 1 min.
Tous les travailleurs du secteur public, qu'ils soient fonctionnaires titulaires ou stagiaires, et les salariés de droit privé, en contrat à durée indéterminée ou en contrat à durée déterminée, sont soumis à l'article 7 du préambule de la Constitution française qui reconnaît à tous le droit fondamental de faire grève.

Il n'existe que de rares exceptions à cette règle : ainsi les policiers, les CRS, les militaires, les personnels de l'administration pénitentiaire, les personnels des transmissions du Ministère de l'Intérieur, ainsi que les magistrats de l'ordre judiciaire n'ont pas le droit de se mettre en grève.

Dès lors qu'un préavis de grève a été déposé, tout agent peut se mettre en grève, qu'il soit ou non syndiqué ou qu'il soit syndiqué dans une autre organisation que celle qui a déposé le préavis. Cela implique que si une organisation syndicale dépose un préavis pour la matinée, une autre pour la journée, une troisième pour la semaine l'agent choisi la période durant laquelle il souhaite se mettre en grève, pourvu qu'elle soit couverte par l'un de ces préavis.

A voir aussi

Actualité

Projet de loi LOM, des reculs en perspective

Alors que le projet de loi « orientation et mobilités » est en discussion à l’Assemblée nationale, les réponses apportées par ce texte privilégient les solutions individuelles plutôt que collectives,…

Actualité

Jean-Marc Canon : « Le processus de lutte ne va pas s’arrêter à la mi-juin »

Alors que le projet de loi « Fonction publique » a été adopté le 28 mai 2019 par l’Assemblée nationale, la lutte n’est pas terminée pour la CGT qui promet, par la voix du secrétaire générale de l…

Nos repères CGT

Les politiques publiques constituent, au niveau international, européen, national et local, un enjeu démocratique, social, économique et environnemental, un atout pour la cohésion sociale, pour une transformation sociale et écologique. Leur mise en œuvre nécessite des services publics, des établissements et entreprises publiques modernes, efficaces et gérés démocratiquement.

La CGT propose un SMIC à 1 800 euros et des salaires minimums partout en Europe.