actualité
actualité

La CGT décidée à vaincre HERCULE !

Publié le 11 juil 2019
Temps de lecture : 1 min.
Le PDG d'EDF a pour mission de mettre en place une transformation de l’entreprise visant à accélérer le processus de privatisation et, au final, remplir les poches des actionnaires et faire grimper la facture pour l'usager.

Ainsi, l’État projetterait de scinder le groupe, avec d’un côté tous les moyens de production d’EDF détenus par l’État, et d’un autre tout le reste qui serait placé dans une autre structure dont le capital pourrait être ouvert au privé.

Si cette solution était choisie, ce serait bel et bien un schéma de démantèlement que le gouvernement serait en train de préparer.

Par ailleurs, cette désintégration réduirait EDF à devenir un simple fournisseur d’énergie électrique, ce qui serait la fin d’une part majeure de ses missions de service public car la totalité de la production nucléaire serait mise à la disposition du privé.

Pour la CGT, l’heure n’est certainement pas à un démantèlement du modèle EDF qui fait ses preuves depuis plus de 70 ans, d’autant plus que la France a un rôle de premier plan dans le secteur de l’Energie, hautement stratégique pour l’économie et les usagers de notre pays et de toute l’Europe.

Pour un service public de l’électricité : non au démantèlement d'EDF - Télécharger le communiqué intersyndical

A voir aussi

Actualité

Retraites : stoppons le projet de régression sociale !

Pas de hasard pour ma retraite : je découvre quand et avec combien je partirai, c'est la campagne lancé par la CGT il y a déjà plusieurs mois afin d'alerter et préparer la mobilisation contre la…

Actualité

Projet de loi LOM, des reculs en perspective

Alors que le projet de loi « orientation et mobilités » est en discussion à l’Assemblée nationale, les réponses apportées par ce texte privilégient les solutions individuelles plutôt que collectives,…

Actualité

Retraite : Le coup de « Jarnac » du gouvernement !

La CGT dénonce le jeu de dupes mené depuis des mois par le gouvernement et son haut-commissaire, avec des mesures annoncées mais jamais exposées durant toute la phase de concertation.

Nos repères CGT

Cette politique énergétique doit tenir compte de la préservation de l’environnement et des ressources planétaires. L’énergie est un produit de première nécessité, des tarifs doivent être adaptés aux moyens des usagers, un accès minimum doit être garanti et financé par la solidarité.

La CGT propose un SMIC à 1 800 euros et des salaires minimums partout en Europe.