Éducation nationale : la campagne d'affichage sur la laïcité embourbée dans les préjugés

Imagette
Publié le 7 sep 2021
Temps de lecture : 2 min.
Le ministère de l'Éducation nationale a lancé pour la rentrée une campagne d'affichage prétendant rappeler ce qu'est la laïcité.

Sur chacune des huit affiches de la campagne du ministère de l'Éducation nationale, on voit des photographies d'enfants ou d'adolescents en classe, sur un terrain de sport ou à la piscine.

Sous chaque photographie, des légendes indiquent : « Permettre à Milhan et Aliyha de rire des mêmes histoires, c’est ça la laïcité », « Permettre à Sacha et Naissa d’être dans le même bain, c’est ça la laïcité », « Tout faire pour que Imrane, Axelle et Ismael pensent par eux-mêmes, c’est ça la laïcité ».

Ces affiches sont problématiques à plus d'un titre.

Tout d'abord, elles font de dangereux raccourcis sur l'identité supposée des enfants, postulant par exemple que l'on peut deviner leur appartenance religieuse en fonction de leur prénom et de leur couleur de peau.

Les affiches suggèrent ainsi que certaines religions posent un problème à la communauté scolaire.

L'association La Vigie de la Laïcité dénonce ainsi le fait que « ces affiches entretiennent une lourde ambiguïté : implicitement, est diffusée l'idée que la laïcité concernerait en premier lieu les personnes issues de l'immigration »

Il s'agirait dans cette logique de gommer toute particularité, comme en témoigne l'emploi récurrent du mot « même ».

C'est « une vision de la laïcité plus que problématique », dénonce Nathalie Verdeil, responsable confédérale, rappelant que « la laïcité, c'est la liberté de conscience, la liberté de pratiquer une religion ».

Alors que l'école doit favoriser une réelle égalité entre tous les enfants, cette campagne stigmatise certains d'entre eux.

La CGT dénonce cette campagne qui dévoie la notion de laïcité et demande le retrait de ces affiches.

L'école est un lieu essentiel du vivre ensemble. Elle doit à ce titre, comme tous les services publics, bénéficier d'investissements massifs et de nombreuses créations d'emplois.

A voir aussi

Actualité

Une rentrée universitaire inégalitaire

1,7 million d'étudiants ont retrouvé le chemin de l'université après un an et demi de cours à distance. Tous n'ont pas pu intégrer la formation de leur choix. Et la rentrée s'effectue dans des…

Actualité

Une rentrée des classes dans le flou

Alors que la rentrée scolaire aura lieu ce jeudi 2 septembre, le ministre de l'Education nationale a indiqué dans la presse que celle-ci se déroulerait sous le scénario 2 parmi les quatre envisagés.

Communiqués de presse

Soutien à la FIDL et à son Secrétaire Général Sacha HALGAND

Depuis lundi, les lycéen.ne.s ont initié une mobilisation importante afin d’interpeler le ministre de l’éducation nationale, sur leurs inquiétudes par rapport à la tenue des examens de fin d’année…

Nos repères CGT

La CGT propose un droit à l’éducation permanente pour une formation émancipatrice tout au long de la vie.

La CGT propose un SMIC à 2 000 euros brut pour la durée légale du travail en vigueur.