Culture : des annonces floues

Temps de lecture : 1 min.
Publié le 11 mai. 2020
Le président de la République a choisi de faire des annonces concernant le secteur de la culture devant une douzaine de personnalité du monde des arts et du spectacle.
Imagette
Chanoir

Une drôle de conception du dialogue social qui privilégie, toujours, le monologue en direction des « premiers de cordée » plutôt que le débat avec les représentants des organisations représentatives des personnels. 

Après ces annonces, la Fédération nationale des syndicats du spectacle, du cinéma, de l’audiovisuel et de l’action culturelle CGT prend acte de la mise en place de certaines mesures portées par la mobilisation depuis des semaines.

Elle pointe, cependant, le manque de précisions sur leurs applications et leur financement…

Elle entend rester mobilisée, en particulier pour que soient prises en compte toutes les situations des salariés intermittents du spectacle (nouveaux entrants, personnes en rupture de droits, en retour de congé maternité ou longue maladie, les franchises…).

Dans cette interview, Denis Gravouil, dirigeant de la CGT et secrétaire général de la fédération CGT du spectacle, réagit aux annonces d’Emmanuel Macron.

Sur le même thème