actualité
actualité

Chez But, économies de bouts de chandelle au détriment des salariés

Publié le 16 oct 2017
Temps de lecture : 1 min.
Afin de protester contre la décision de la direction de supprimer les primes de participation, les salariés des magasins But ont effectué des débrayages dans toute la France le 14 octobre. D'autres actions sont à prévoir d'ici la fin de la semaine.

Lors du comité central d'entreprise des 7 et 8 septembre 2017, la direction générale des magasins But avait annoncé qu'aucune prime de participation annuelle ne serait versée aux salariés, ce malgré un exercice fiscal et des résultats commerciaux quasi équivalents à ceux de l'an dernier.

À l'initiative de l'intersyndicale CGT, CFTC, FO, CFE-CGC, plusieurs débrayages ont déjà eu lieu le 14 octobre dernier dans toute la France pour protester contre ce manque de respect. D'autres actions sont par ailleurs à prévoir d'ici la fin de la semaine.

Les salariés revendiquent notamment :

- une enveloppe globale permettant d'attribuer à chaque salarié une prime annuelle d'un montant équivalent à un 13e mois ;
- l'amélioration des conditions de travail (notamment dans les dépôts) ;
- l'augmentation des salaires ;
- l'arrêt des pressions managériales à tous les niveaux de l'entreprise.

 

A voir aussi

Actualité

Deliveroo : le mouvement s'accentue

Mobilisés ce dimanche 1er septembre dans de nombreuses villes de France, les coursiers à vélo de la plateforme Deliveroo luttent depuis fin juillet contre la baisse de leurs rémunérations, décidée…

Actualité

Et maintenant, Conforama !

C'est dans un silence assourdissant de la part du gouvernement que le secteur du commerce des services assiste à une "hécatombe sociale" : 6000 emplois détruits en quelques mois !

Nos repères CGT

La CGT propose un SMIC à 1 800 euros et des salaires minimums partout en Europe.