actualité
actualité

L'Afpa demande à l’État de clarifier sa position !

Publié le 10 déc 2018
Temps de lecture : 1 min.
À l’appel de l’intersyndicale CGT, CFDT, FO, SUD Solidaires et CFTC, près d'un tiers des salariés de l'Afpa sont venus de toute la France ce 6 décembre à Paris.

Portant le soutien de tous les salariés des établissements, en grève mais qui ne pouvaient pas se déplacer, ils ont rejoint le ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, rue de Grenelle, avec pour mot d'ordre de dénoncer « un projet vide de perspectives pour l’AFPA et destructeur pour [les] emplois ».

Très déterminée à obtenir une réponse claire concernant l'avenir de l'Afpa, la délégation intersyndicale a refusé la proposition d'un entretien avec le conseiller en charge des mutations économiques au sein du cabinet de Muriel Pénicaud et insisté pour être reçue par la ministre elle-même ou son directeur de cabinet.

Ils ont finalement eu gain de cause et obtenu un rendez-vous avec le directeur de cabinet de Madame Pénicaud, vendredi 14 décembre à 15 heures et espèrent que « l’État prendra enfin toutes ses responsabilités en clarifiant ce qu’il veut faire à terme de son établissement public de formation professionnelle, membre du Service Public de l’Emploi, et avec quels moyens ».

A voir aussi

Actualité

Grand débat : des mesures qui ne sont pas à la hauteur des enjeux

Les annonces du président de la République confirment la mise en place de mesures qui ne sont pas à la hauteur des exigences portées par les différents mouvements sociaux qui secouent le pays ces…

Communiqués de presse

LA CGT SOUTIENT LES SALARIÉ.E.S DE RADIO FRANCE EN GRÈVE

Depuis lundi 25 novembre, les salarié-e-s de Radio France sont en grève ; leur direction a annoncé un plan social drastique et veut supprimer 300 postes.

Communiqués de presse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUN / LA PRÉCARITÉ TUE : JUSTICE SOCIALE MAINTENANT !

Les inégalités et la pauvreté continuent d’augmenter et se matérialisent de façon violente, dans la vie de millions de personnes (en priorité, les femmes), comme le démontre le geste de désespoir d…

Nos repères CGT

Les politiques publiques constituent, au niveau international, européen, national et local, un enjeu démocratique, social, économique et environnemental, un atout pour la cohésion sociale, pour une transformation sociale et écologique. Leur mise en œuvre nécessite des services publics, des établissements et entreprises publiques modernes, efficaces et gérés démocratiquement.

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.