Secteur public : les règles différentes suivant le statut

Imagette
Publié le 24 jan. 2019
Temps de lecture : 1 min.
Les travailleurs du secteur public sont régis par des règles très différentes suivant leur statut.

La réglementation en matière de droit de grève y est donc beaucoup plus complexe et diverse qu'en droit privé, d'autant que l'existence d'une mission de service public permet de restreindre l'usage de la grève plus strictement que dans le secteur privé.

Le secteur public regroupe des fonctionnaires titulaires ou stagiaires, et des salariés contractuels soumis au droit privé. Le régime du droit de grève diffère selon le type de secteur où travaillent ces agents (Services de l'Etat, collectivités territoriales, EPIC, EPA, entreprise de droit privé chargé de la gestion d'un service public (EDF, France Télécom, entreprise chargées de la propreté des villes, du ramassage des ordures, de la gestion de l'eau...). Les informations qui suivent sont donc à manier avec précaution et il est essentiel de se renseigner auprès de son syndicat ou de sa fédération CGT pour s'assurer du régime juridique applicable.

A voir aussi

Communiqués de presse

Comité de filière de la petite enfance : une mise sous tutelle inacceptable !

La CGT revendique, depuis longtemps, un service public de la petite enfance regroupant les différents modes d’accueil existants individuels et collectifs. Le désengagement des collectivités locales…

Communiqués de presse

100% pour la vaccination… Contre son imposition !

Le président de la République, lors de son intervention d’hier, a annoncé un ensemble de mesures pour lutter contre la pandémie en France, une pandémie mondiale qui n’épargne pas les autres…

Actualité

Covid-19/Fonction publique : contractuels ou fonctionnaires, ce qui change

Depuis le 3 avril 2021, un nouveau confinement sur tout le territoire national est mis en place et le recours au télétravail va être encore une fois généralisé pour le secteur privé mais aussi pour…

Nos repères CGT

Les politiques publiques constituent, au niveau international, européen, national et local, un enjeu démocratique, social, économique et environnemental, un atout pour la cohésion sociale, pour une transformation sociale et écologique. Leur mise en œuvre nécessite des services publics, des établissements et entreprises publiques modernes, efficaces et gérés démocratiquement.