Orpea : leader européen, de la répression syndicale…

Publié le 20 avr 2018
Temps de lecture : 1 min.
La CGT soutient les camarades du syndicat allemand Verceinte Dichstlerstungs-Gewertkschaft (VER. DI) dans lutte qu’ils mènent face au groupe Orpea, numéro un français et européen de la prise en charge de personnes âgées. En l’espèce, deux représentants du syndicat ont été licenciés pour avoir diffusé des informations sur le droit de grève. La CGT dénonce encore une fois le groupe ORPEA, qui use de la répression syndicale avec comme seule boussole : le profit !
Orpea, numéro un français et européen de la prise en charge de personnes âgées, se distingue encore une fois par ces méthodes antisociales. En l’espèce, deux représentants du syndicat allemand VER. DI, qui diffusaient des informations sur le droit de grève ont été licenciés par le groupe, alors que les salariés de plusieurs cliniques allemandes essayent de négocier des salaires de même niveau que le public (environ 42% plus élevé). La CGT soutient les camarades du syndicat VER. DI et dénonce les méthodes du groupe Orpea, qui use de la répression syndicale avec comme seule boussole : le profit !

Ces mêmes méthodes managériales sont appliquées dans l’ensemble du groupe Orpea. Il y a deux ans, nos camarades belges étaient déjà entrés en conflit pour dénoncer les méthodes et les conditions de travail.
|left>

A voir aussi

Actualité

Une pétition pour faire du vaccin un bien public mondial

La CGT est engagée avec une large coalition d’ONG, d’associations, de syndicats et d’experts de la santé au niveau européen dans l’Initiative citoyenne européenne (ICE) « pour faire du vaccin un bien…

Communiqués de presse

Arrêt des violences et libération immédiate de tous les syndicalistes au Bélarus

La CGT exige, à l’instar des organisations syndicales de Biélorussie, l’arrêt des violences et la libération immédiate de tous les syndicalistes encore détenus, notamment de nos camarades affiliés au…

Nos repères CGT

Le développement humain durable suppose de rompre avec les politiques économiques actuelles qui sont en échec, et d’aller vers un autre type de croissance fondée sur des modalités de production et une exploitation des richesses plus équitables, en anticipant les transitions nécessaires, de manière à ce qu’elles ne portent pas préjudice aux salariés et à leurs familles.

La santé est un droit fondamental qui doit être garanti à tous. La santé est un concept large, qui ne peut pas se réduire à une absence de maladie. Il est donc nécessaire d’avoir une approche globale de sa définition.