actualité
actualité

Hausse des frais d'inscription à l'université : entre ségrégation et sélection

Publié le 27 nov 2018
Temps de lecture : 2 min.
Face à l’explosion annoncée des droits d’inscriptions à l’université pour les étudiant.e.s étranger.e.s extracommunautaires, La CGT revendique le maintien et le développement d’un service public national d’enseignement supérieur et de recherche, laïc, démocratique et émancipateur, gratuit pour toutes et tous.

Après la mise en place de ParcourSup, véritable dispositif de tri sélectif, et de la loi Orientation et réussite des étudiants (Loi ORE, 2018), qui ont évincé les titulaires du baccalauréat les plus fragiles et les plus défavorisé.e.s, la sélection par l’argent vient parfaire le processus d’exclusion qui restreint l’accès aux études supérieures à quelques privilégié.e.s, au détriment du plus grand nombre.

Ainsi, le 19 novembre, le premier ministre annonçait une augmentation de plus de 900% des droits d’inscription pour les étudiant-e-s étranger-e-s extracommunautaires. Ces réformes, englobées dans un même projet, visent la rentabilisation et la marchandisation de l’accès aux études supérieures. Désormais, ce n’est plus l’Etat qui investit dans la jeunesse pour la former et garantir son avenir, mais la jeunesse elle-même qui doit investir dans des études pour son avenir, quitte à l’hypothéquer.

A terme, l’augmentation sera effective pour toutes et tous. Nous devons refuser l’économie des connaissances et la marchandisation des savoirs !

Quelques heures après cette annonce du premier ministre, la Cour des comptes prônait une augmentation du coût d’accès à l’enseignement supérieur pour toutes et tous.

A voir aussi

Actualité

Projet de loi LOM, des reculs en perspective

Alors que le projet de loi « orientation et mobilités » est en discussion à l’Assemblée nationale, les réponses apportées par ce texte privilégient les solutions individuelles plutôt que collectives,…

Communiqués de presse

ÉDUCATION NATIONALE Le ministre de l’Éducation nationale fait le choix du passage en force !

Depuis plusieurs mois, les parents d’élèves et les personnels de l’Éducation nationale se mobilisent contre les réformes des lycées et, plus globalement, contre la politique du ministre qui reste…

Actualité

Je m’informe, je découvre la CGT

Notre travail est un élément important dans notre vie, car il conditionne notre bien-être et les moyens pour faire vivre notre famille.

Nos repères CGT

Les politiques publiques constituent, au niveau international, européen, national et local, un enjeu démocratique, social, économique et environnemental, un atout pour la cohésion sociale, pour une transformation sociale et écologique. Leur mise en œuvre nécessite des services publics, des établissements et entreprises publiques modernes, efficaces et gérés démocratiquement.

La CGT propose un droit à l’éducation permanente pour une formation émancipatrice tout au long de la vie.