actualité
actualité

Egalité Femmes/Hommes - Documents

Publié le 10 aoû. 2018
Temps de lecture : 2 min.
Vous trouverez ci-dessous tout le matériel de la campagne pour l'égalité Femmes/Hommes et contre les violences sexistes et sexuelles

Publications

Guide réussir l'égalité dans la CGT
Réussir l'égalité Femme/Homme
Guide égalité professionnelle femmes/hommes
Guide égalité professionnelle
Guide égalité professionnelle femmes/hommes dans la Fonction publique
Guide égalité professionnelle Fonction publique
Guide combattre les violences sexistes et sexuelles 
Guide combattre les violences sexistes et sexuelles
Investir dans l’égalité salariale pour équilibrer les régimes de retraite complémentaire

Au mépris des différentes lois existantes sur les discriminations, les inégalités salariales femmes-hommes persistent et privent les régimes de retraite complémentaire de ressources importantes, impactant négativement les réserves.

À la demande de la CGT, une étude des services techniques de l’Agirc et de l’Arrco démontre que l’égalité salariale, réalisée à l’horizon 2024, permettrait un accroissement des cotisations entraînant la résorption du déficit de l’Arrco, la reconstitution des réserves et la réduction du déficit de l’Agirc de près de moitié.

La CGT propose donc, à l’occasion de la séance de négociation de ce 10 avril, de créer une contribution d’équilibre technique temporaire à la charge des employeurs. Elle serait dégressive en fonction des résultats en matière d’égalité salariale.

Ce dispositif aurait l’avantage de constituer un double levier : d’une part de réduire de façon conséquente les discriminations salariales et de remettre ainsi le Medef dans la légalité ; d’autre part, d’apporter immédiatement de nouvelles ressources aux régimes.

Par ailleurs, la CGT réitère sa proposition d’alignement des taux de cotisation appliqués aux cadres et non cadres en augmentant de 2,45 points la cotisation Agirc (soit une augmentation de 7,72 euros mensuels pour un salaire de 4 000 euros bruts).

Ces mesures d’augmentation des ressources des régimes sont raisonnables, nécessaires et répondent au principe de justice en matière d’égalité de traitement et de préservation des droits sociaux.

C’est pourquoi, la CGT réaffirme son opposition à tout nouveau sacrifice des actifs, des privés d’emploi, des retraités à ces mesures qui ont toujours démontré leurs impacts sociaux négatifs et leur inefficacité sur l’équilibre économique des régimes sur les moyens et longs termes.

Montreuil, le 10 avril 2015

Loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes : La CGT fait 10 propositions pour enfin garantir l’égalité professionnelle

 

Affiches et tracts

Tracts

Tract violences sexistes : 

Thumbnail

Appel à la mobilisation du 25 novembre : 

Tract confédéral : 

Tract UGICT : 

Affiches

Affiche 25 novembre, journée mondiale de lutte contre les violences sexistes et sexuelles : 

Thumbnail

Affiche CGT 8 mars 15h40 : 

Affiche ugict 8 mars 15h40 : 

Affichette égalité : 

 

A voir aussi

Document

Heure d'info syndicale sur les violences sexistes et sexuelles

Violences sexistes et sexuelles de quoi parle-t-on ? Que faire quand on victime ou témoin ? Quels droits gagner pour un environnement de travail sans violence ? A l'occasion du 25 novembre, journée…

Communiqués de presse

Handicap et Travail : plus d’inclusion, moins d’exclusion !

Depuis sa création, la CGT s’est battue pour la défense des droits des salariés. Cette lutte, aujourd’hui, concerne tous les travailleurs qu’ils.elles soient privés d’emploi, retraités, sans papiers…

Actualité

Une série de mesures pour l’emploi des personnes handicapées

La 24e Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH), créée en 1997 par l’Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (Ladapt), se déroulera…

Nos repères CGT

La CGT considère que l'émancipation des femmes passe par leur égal accès au travail salarié.

Chaque personne, qu’elle soit en demande d’emploi ou de stage, salariée, stagiaire, doit effectivement bénéficier d’une situation d’emploi, de formation et de travail sans discrimination. Pour cela, le droit à la non-discrimination (européen et français), globalement satisfaisant, doit être mis en œuvre de manière efficace en s’appuyant sur des moyens mobilisables et opposables.