actualité
actualité

Droits des personnes transgenres : "Le monde avance la France recule"

Publié le 21 oct 2015
Temps de lecture : 1 min.
Samedi 17 octobre 2015, s'est déroulée, à Paris, la marche des trans, des intersexes et des personnes qui les soutiennent. La CGT était dans le cortège et revendique un accès au travail et à la formation pour tous et toutes.


Argentine, Colombie, Danemark, Irlande, Mexico, Quebec, etc, "Le monde avance la France recule", tel était le slogan de cette 19 ème édition de la marche "Existrans".

La CGT est régulièrement sollicitée par les personnes transgenres discriminées par leur employeur ou empêchées d’accéder à l’emploi et la formation.
[*
La CGT revendique la protection des transgenres dans le monde du travail*]

Nous pouvons affirmer haut et fort qu’aujourd’hui en France, le droit de ces personnes à la dignité et à l’intégrité n’est pas garanti. Le changement d’état civil reste difficile et soumis à la bonne volonté des tribunaux. Le code du travail ne protège qu’une partie des personnes concernées par la problématique transgenre, laissant sans défense celles qui souhaitent vivre leur identité de genre sans se faire opérer.

Le législateur doit cesser de faire la sourde oreille et agir. La CGT revendique la réelle protection des transgenres dans le monde du travail !

A voir aussi

Communiqués de presse

Victoire au Conseil d'État : réintégration d'un inspecteur du travail mandaté CGT

À la demande du Directeur Général du Travail, la Direccte puis le Préfet de Normandie ont respectivement pris la décision, en janvier 2019, d’exclure notre camarade Gérald Le Corre, inspecteur du…

Document

Grandes gagnantes, toutes dans la rue le 8 mars !

Extrait du discours de Céline Verzeletti qui explique notamment comment faire vivre un syndicalisme CGT féministe.

Actualité

Deux puéricultrices militantes de la CGT menacée de licenciement

Dans le cadre de la journée de mobilisation pour la défense des libertés syndicales, plusieurs dizaines de militant·e·s CGT se sont rassemblé·e·s à Enghien-les-Bains, le 27 février, devant la crèche …

Nos repères CGT

La CGT considère que l'émancipation des femmes passe par leur égal accès au travail salarié.

Chaque personne, qu’elle soit en demande d’emploi ou de stage, salariée, stagiaire, doit effectivement bénéficier d’une situation d’emploi, de formation et de travail sans discrimination. Pour cela, le droit à la non-discrimination (européen et français), globalement satisfaisant, doit être mis en œuvre de manière efficace en s’appuyant sur des moyens mobilisables et opposables.