actualité
actualité

Les agents de la crèche A Rundinella en Corse sont en grève

Publié le 6 nov 2017
Temps de lecture : 1 min.
Depuis ce lundi matin, les employés de la crèche A Rundinella à Monticello en Corse sont en grève. Rassemblés devant les locaux, à l'appel de la CGT, ils dénoncent la perte d'acquis sociaux et l'absence de dialogue avec les élus de la communauté de communes. La crèche emploie une douzaine de personnes, dont cinq auxiliaires de puériculture et sept assistantes auxiliaires de puériculture...

Depuis ce lundi matin, les employés de la crèche A Rundinella à Monticello en Corse sont en grève. Rassemblés devant les locaux, à l'appel de la CGT, ils dénoncent la perte d'acquis sociaux et l'absence de dialogue avec les élus de la communauté de communes.

La crèche emploie une douzaine de personnes, dont cinq auxiliaires de puériculture et sept assistantes auxiliaires de puériculture.

Plus de tickets restaurants, disparition de la semaine de congés supplémentaire, non-installation du comité technique, pourtant obligatoire, pas de CHSCT... Tous les acquis du personnel de la crèche A Rundinella ont été supprimés « sans concertation » selon la CGT par Lionel Mortini, président nationaliste de la communauté de communes du bassin de vie de L'Île-Rousse.

Depuis la fusion en juillet 2011 des deux communautés de communes, du bassin de vie de L'Île-Rousse et celle de Cinque Pieve di Balagna, le personnel de cet établissement intercommunal qui accueille 58 enfants, rencontre de grosses difficultés.

Joseph Mattei, maire de Monticello, apporte son soutien aux personnels grévistes : « Aujourd'hui, le personnel est en grande difficulté, ils ont des revendications et ils attendent des réponses de la part de M. Lionel Mortini. »

A voir aussi

Actualité

À l'hôpital de Bastia, la CGT en grève de la faim

La déléguée syndicale CGT et deux agents de l'hôpital de Bastia ont entamé une grève de la faim le 29 octobre dernier pour faire réagir les autorités sur la situation de leur établissement.

Nos repères CGT

Les politiques publiques constituent, au niveau international, européen, national et local, un enjeu démocratique, social, économique et environnemental, un atout pour la cohésion sociale, pour une transformation sociale et écologique. Leur mise en œuvre nécessite des services publics, des établissements et entreprises publiques modernes, efficaces et gérés démocratiquement.