actualité
actualité

La permanence d'accès aux soins de santé ne doit pas fermer

Publié le 28 mar 2018
Temps de lecture : 1 min.
Une permanence d'accès aux soins de santé (PASS) permet une prise en charge médicale et sociale pour des personnes ayant besoin de soins mais ayant du mal à y accéder, du fait de l’absence de protection sociale, de leurs conditions de vie ou de leurs difficultés financières, étrangers en situation régulière ou irrégulière, personnes désocialisées...

Une permanence d'accès aux soins de santé (PASS) permet une prise en charge médicale et sociale pour des personnes ayant besoin de soins mais ayant du mal à y accéder, du fait de l’absence de protection sociale, de leurs conditions de vie ou de leurs difficultés financières, étrangers en situation régulière ou irrégulière, personnes désocialisées... Elle donne accès à des consultations de médecine générale ou spécialisée.

Le Centre hospitalier régional d'Orléans (45) proposait, jusqu'à ce mois de mars, une permanence ouverte deux jours par semaine. La direction de l'hôpital, avec l'accord de l'agence régionale de santé (ARS), aurait procédé à la fermeture de l'une de ces deux journées d'accueil « à titre provisoire » et sans information ni concertation avec les partenaires institutionnels ou associatifs.

Pour l'union départementale CGT-Santé et action sociale du Loiret, cette décision « fait fi des problèmes de santé publique touchant les personnes défavorisées [en] les excluant encore plus ».
|left>

A voir aussi

Actualité

Hôpital de Pithiviers : la direction se conduit en électron libre

**Depuis plusieurs mois, la direction du Centre Hospitalier de Pithiviers rappelle les agents en repos, en congés, assujettis, les agents paramédicaux à des astreintes à leur domicile, ce qui n…

Actualité

Réorganisation au CMP de Sully-sur-Loire : alerte à la désertification médicale

Le centre médico-psychologique de Sully sur Loire est menacé de fermeture par la direction du centre hospitalier Georges Daumezon de Fleury-les-Aubrais.

Nos repères CGT

Le développement humain durable suppose de rompre avec les politiques économiques actuelles qui sont en échec, et d’aller vers un autre type de croissance fondée sur des modalités de production et une exploitation des richesses plus équitables, en anticipant les transitions nécessaires, de manière à ce qu’elles ne portent pas préjudice aux salariés et à leurs familles.

La santé est un droit fondamental qui doit être garanti à tous. La santé est un concept large, qui ne peut pas se réduire à une absence de maladie. Il est donc nécessaire d’avoir une approche globale de sa définition.