actualité
actualité

Négociation sur l'encadrement : à quoi joue le Medef ?

Publié le 4 sep. 2018
Temps de lecture : 1 min.
Depuis la fin des régimes complémentaires Agirc et Arrco, des négociations sur la définition de l’encadrement ont lieu afin de définir son périmètre, ses droits et ses moyens associés, permettant aux travailleurs de l’encadrement d’exercer leur activité professionnelle.

Malheureusement, la définition de l’encadrement n’intéresse vraiment pas le Medef, comme s’en indigne sur twitter Marie-José Kotlicki, secrétaire générale de l’UGICT-CGT : « Ahurissant : le Medef annule les bilatérales sur la négociation encadrement : leur chef de file rend son tablier ! Quel mépris pour les salariés concernés et le paritarisme ». Cette annulation, due au fait que le « représentant du Medef en charge du dossier rend son tablier » souligne la mauvaise volonté et l’absence de travail du Medef, leader lorsqu’il s’agit de réduire de manière drastique les droits au chômage des cadres.

La CGT reste déterminée à aller jusqu’au bout de cette négociation, dans les délais initialement prévus, contactant les autres organisations syndicales pour en imposer le respect. En l’espèce, l’accord d’octobre 2015 (Agirc/Arrco) actait des négociations avec une date butoir le 31 décembre 2018 pour obtenir un accord.

A voir aussi

dossier

Négociations sur l'encadrement

Suite à la suppression de la caisse de retraite complémentaire des cadres, des négociations sur la « notion d’encadrement » se tiennent jusqu’en avril 2018. L’enjeu global de cette négociation est de…

Nos repères CGT

La fiscalité est un puissant moyen pour réduire l’injustice sociale, générer des ressources pour financer
des investissements de long terme et répondre aux besoins sociaux et économiques.

La CGT propose le droit à une retraite pour tous les salariés, dès l’âge de 60 ans, avec les moyens de vivre dignement.