actualité
actualité

Les cheminots repoussent l'ouverture à la concurrence et la suppression des guichets

Publié le 11 juin. 2018
Temps de lecture : 1 min.
La convention TER Bourgogne-Franche-Comté vient d’être adoptée par le Conseil Régional. Elle exige une productivité importante et confirme la politique de la Région et de la SNCF en matière de suppression des contrôleurs dans les trains. Pour autant, les multiples actions menées localement sur le terrain depuis décembre 2016 ont fait bouger les lignes et les cheminots ont obtenu que la la suppression des guichets dans les gares soit validée par les mairies concernées, ainsi que le retrait de l’article 19 de la convention qui prévoyait l’ouverture à la concurrence de la ligne Dijon/Besançon ou Dijon/Belfort et le transfert possible des agents, du matériel roulant et des centres de maintenance...

La convention TER Bourgogne-Franche-Comté vient d’être adoptée par le Conseil Régional. Elle exige une productivité importante et confirme la politique de la Région et de la SNCF en matière de suppression des contrôleurs dans les trains.

Pour autant, les multiples actions menées localement sur le terrain depuis décembre 2016 ont fait bouger les lignes et les cheminots ont obtenu que la la suppression des guichets dans les gares soit validée par les mairies concernées, ainsi que le retrait de l’article 19 de la convention qui prévoyait l’ouverture à la concurrence de la ligne Dijon/Besançon ou Dijon/Belfort et le transfert possible des agents, du matériel roulant et des centres de maintenance.

A voir aussi

Actualité

La CGT a rendu hommage à Gabriel Lejard mardi 14 mai à Dijon

A l’occasion du 52ème Congrès Confédéral de la CGT la ville de Dijon et la CGT ont rendu hommage à Gabriel Lejard mardi 14 mai 2019 à 18h30, boulevard de Strasbourg. Au cours d’une cérémonie, en…

Actualité

Alstom Belfort : stop au poker menteur !

Les Fédérations Cgt de la Métallurgie, des Cheminots, des Transports et l’Union Interfédérale des Transports (UIT), ont signé, le 15 septembre, un communiqué commun pour dénoncer la mise en péril…

Nos repères CGT

Il faut mettre en cohérence les besoins de déplacement des personnes, d’acheminement des marchandises, et l’organisation du système du transport. Celle-ci doit être compatible avec le développement humain durable. Cela implique une maîtrise publique comme outil de régulation et contrôle.