actualité
actualité

Mardi 12 mars, acte VI des journées rouges des intérimaires en colère

Publié le 11 mar 2019
Temps de lecture : 2 min.
A travers les « journées rouges des intérimaires en colère », dont l’acte VI se déroulera ce mardi 12 mars à Sochaux et Batilly, la CGT Intérim poursuit sa campagne d’information, ainsi que ses actions, en allant à la rencontre des intérimaires pour débattre et mettre au jour avec eux les nombreuses irrégularités auxquelles ces derniers font face.

L’acte VI des « journées rouges des intérimaires en colères » se déroulera ce mardi 12 mars à Sochaux et Batilly, aux usines de PSA et SOVAB. A l’initiative de la CGT Intérim et avec le concours de la CGT PSA et la CGT SOVAB, ainsi que des unions locales CGT, les militants iront à la rencontre des intérimaires à partir de 12h pour débattre et mettre au jour avec eux les nombreuses irrégularités auxquelles ces derniers font face.

Le recours massif et permanent au travail temporaire est aussi illégal qu’inacceptable. Ses effets, catastrophiques pour tout le salariat, nécessitent de vraies réponses que porte la CGT dans ses revendications : augmentation des salaires, égalité intégrale de traitement pour les intérimaires et les CDD, embauche en CDI pour les intérimaires, salaire de remplacement à 100% en période d’intermission.

Dans cette période de profond mécontentement social, la CGT Intérim poursuit sa campagne d’information et ses actions, afin de prolonger le débat avec les salariés intérimaires, défendre leurs intérêts et porter les revendications face aux patrons, dans les entreprises et les agences de travail temporaire, là où s’accumulent les cadeaux fiscaux et les bénéfices produits par leur travail.

A voir aussi

Actualité

La CGT a rendu hommage à Gabriel Lejard mardi 14 mai à Dijon

A l’occasion du 52ème Congrès Confédéral de la CGT la ville de Dijon et la CGT ont rendu hommage à Gabriel Lejard mardi 14 mai 2019 à 18h30, boulevard de Strasbourg. Au cours d’une cérémonie, en…

evenement

52e Congrès CGT : débat organisé par le Comité Régional Bourgogne-Franche-Comté et la Confédération CGT

Personne ne remet en cause la faiblesse de la syndicalisation en France, pas même la CGT qui reste l’organisation avec le plus grand nombre d’adhérents. Pourtant est-ce suffisant ?

Actualité

Mardi 12 février, Acte II des journées rouges des intérimaires en colère

Alors que le grand débat national ne répond pas aux attentes des salariés de l’intérim et que leur pouvoir d’achat ne cesse de baisser, ces derniers ont décidé d’organiser « les journées rouges des…

Nos repères CGT