Lutte gagnante des territoriaux de Grenoble

Temps de lecture : 1 min.
Publié le 2 Juil. 2018
Mobilisés, les agents territoriaux de la municipalité de Grenoble ont obtenu la satisfaction de leurs revendications, notamment sur les rémunérations des plus bas salaires. 
Imagette
Luttes gagnantes
Luttes gagnantes

Alors que sur le principe, la CGT est opposée au RISFEEP, qui lie le régime indemnitaire au poste occupé, plus au grade, la CGT seule a obtenu, grâce à la mobilisation, la satisfaction de leurs revendications avec :

  • La rétroactivité pour 2018
  • La majoration encadrement n’est plus conditionnée aux jours de présence (en cas de maladie)
  • L’augmentation de l’enveloppe prévue pour la prime des dimanches et jours fériés
  • Le maintien de l’IFSE à titre individuel pour tous les agents den poste, dans tous les cas de figure
  • L’assurance qu’il n’y aura pas de part variable avec cette municipalité

La CGT continuera à se battre pour obliger la Municipalité à augmenter le budget du personnel afin de considérer les conditions de vie difficiles des plus bas salaires en exigeant l’augmentation du niveau 1 : « 18euros, c’est inacceptable ! »

 

Sur le même thème