actualité
actualité

Répression des territoriaux de Chambéry en lutte par la municipalité

Publié le 29 mar 2018
Temps de lecture : 2 min.
Venus exprimer leurs revendications auprès du conseil municipal, les agents territoriaux en lutte depuis plusieurs semaines et leurs soutiens se sont fait expulser manu militari par la municipalité.

La lutte dure depuis plusieurs semaines. Les personnels territoriaux de Chambéry, soutenus par nombre de citoyens, sont engagés dans un mouvement revendicatif unitaire portant en particulier sur l'organisation du travail, les moyens budgétaires pour les missions de service public et les emplois. Il vise notamment à lutter contre la suppression de 16 postes d'Atsem (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles), pourtant indispensable au bien-être des enfants, à un service public de qualité dans les écoles maternelles et aux bonnes conditions de travail des agents.

Loin de tendre une oreille attentive à ces revendications vitales, la municipalité préfère jouer la carte du pourrissement. Les manifestants — personnels territoriaux et usagers — venus au conseil municipal du 26 mars dernier pour exprimer leurs revendications aux élus se sont ainsi fait évacué par la force.

Dans un communiqué du 28 mars 2018, la fédération CGT des services publics « dénonce avec force cette posture répressive. Elle affirme sa pleine et entière solidarité avec les agents en lutte, leurs organisations syndicales, les usagers mobilisés. Elle les encourage à poursuivre le combat avec détermination et confiance ».

Rappelons que cette suppression de postes d'Atsem intervient quand le gouvernement prétend rendre l'école obligatoire dès 3 ans… contradiction ?

A voir aussi

Actualité

Les ex-salariés d’Ecopla se battent contre la décision du tribunal de commerce

Ecopla, unique fabricant français de barquettes aluminium, est passé entre les mains d'actionnaires financiers étrangers successifs qui ont vidé les comptes de la société, s'appropriant sans motif la…

Communiqués de presse

Suite au rendu de jugement de Martin du 6 septembre 2016

Mardi 6 septembre, notre Camarade Martin, a été reconnu coupable par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne d’avoir blessé, à lui seul, lors d’une manifestation contre la loi travail, 7 policiers…

Nos repères CGT

Ce pôle financier public reposerait sur la mise en réseau d’un ensemble d’institutions financières de statut public et semi-public exerçant des missions de service public et d’intérêt général.