actualité
actualité

La lutte des métallos Allemands montre la voie !

Publié le 7 fév 2018
Temps de lecture : 2 min.
Les métallos, en Allemagne, viennent d’obtenir une hausse générale des salaires de 4,3 %, une prime de 100 € pour les trois premiers mois de l’année et des avancées sur leur demande de réduction du temps de travail à 28 heures par semaine, pour les salariés volontaires.

Cette victoire des travailleurs allemands est le fruit d’un rapport de forces et d’une mobilisation forte de près d’un mois dans les entreprises, et d’une puissante convergence des luttes dans les régions. Les travailleurs allemands des industries de la métallurgie ont montré, par la lutte, que leur mobilisation collective en entreprise et l’adhésion massive à un syndicat (près de 2,5 millions de syndiqués) sont la seule solution pour obliger le patronat à négocier sérieusement sur leurs revendications. Le syndicat IG Metall revendiquait 6 % d’augmentation de salaire.



Pour les métallos, en Allemagne, la réduction du temps de travail est le moyen le plus juste et le plus efficace pour donner un emploi à toutes celles et ceux qui en sont privés, pour alléger la charge de ceux qui en ont déjà beaucoup trop et qui souffrent de la dégradation de leurs conditions de travail.

L’augmentation des salaires vise la reconnaissance des qualifications, améliore la qualité de vie et participe efficacement au financement de la protection sociale. Autant de revendications rejetées par le patronat et le gouvernement en France.
Les métallos en France ont donc toutes les cartes en mains pour, à leur tour, exiger le retour des fruits de la croissance et une autre répartition des milliards d’€ de richesses créées par le travail. La FTM-CGT propose aux salariés de la métallurgie d’en débattre et de rejoindre la CGT.

Voir le dossier de la CGT : Les 32 heures

A voir aussi

Communiqués de presse

SANTÉ DES SALARIÉS, DE LA POPULATION ET DE L’ENVIRONNEMENT : LA MÊME URGENCE

La CGT apporte tout son soutien aux populations sinistrées et salariés affectés par l’incendie du site Seveso Lubrizol, à Rouen.

Actualité

L’Europe que nous voulons

Déclaration commune des organisations syndicales allemandes et françaises

Actualité

Soutien et solidarité aux salariés de la métallurgie allemands

La CGT soutient et apporte toute sa solidarité aux salariés de la métallurgie en Allemagne, fortement mobilisés depuis plusieurs jours dans le but d’obtenir une réduction du temps de travail à 28…

Nos repères CGT

La CGT propose un effort considérable pour la recherche, pour contribuer au progrès des connaissances, répondre aux besoins de la société en expertise et contrôle, créer les conditions d’un renouveau du développement industriel.

La CGT propose le droit à un salaire de base minimum de première embauche lié au niveau de qualification.