actualité
actualité

2 milliards de bénéfices : combien pour les salariés ?

Publié le 12 fév 2015
Temps de lecture : 2 min.
**Le groupe Renault vient de publier ses résultats 2014 : 2 milliards d’euros de bénéfices, près de 15 milliards d’euros de trésorerie. Pour faire quoi ? Pour verser 560 millions d’euros de dividendes aux actionnaires et, probablement, pour augmenter le PDG. Et pour les salariés ?** La direction parle de l’embauche de 1 000 CDI, alors qu’elle a supprimé 3 860 emplois depuis 2013 et qu’elle a recours à 4 000 intérimaires...
**Le groupe Renault vient de publier ses résultats 2014 : 2 milliards d’euros de bénéfices, près de 15 milliards d’euros de trésorerie. Pour faire quoi ? Pour verser 560 millions d’euros de dividendes aux actionnaires et, probablement, pour augmenter le PDG. Et pour les salariés ?**

La direction parle de l’embauche de 1 000 CDI, alors qu’elle a supprimé 3 860 emplois depuis 2013 et qu’elle a recours à 4 000 intérimaires. La [CGT Renault->http://www.cgt-renault.com/] appelle donc les salariés à débrayer, vendredi 13 février 2015, jour des négociations annuelles sur les salaires, «*pour une plus juste répartition des richesses*».

Dans un communiqué publié le 12 février 2015, la [CGT Renault->http://www.cgt-renault.com/] explique que «*la baisse colossale des effectifs de Renault France, couplée à une baisse drastique du pouvoir d’achat imposée aux salariés par l’accord de compétitivité du 13 mars 2013*» s’est traduite par une dégradation des conditions de travail et de vie des salariés.

Le syndicat dénonce une «*baisse abyssale des effectifs*» en France alors que le chiffre d’affaire et les volumes vendus sur le territoire national sont croissants. Le PDG ayant été augmenté de 17% l’année dernière et les dividendes versés aux actionnaires augmentant de 10%, la [CGT Renault->http://www.cgt-renault.com/] réclame une juste revalorisation généralisée des salaires, ainsi que l’embauche des salariés intérimaires.

----



----


- Voir le [dossier sur la campagne de la CGT contre le coût du capital->http://www.cgt.fr/-Cout-du-capital-.html].

A voir aussi