La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches

Discriminations

Une journée pour les libertés syndicales

mardi 17 juin 2014 , par Sabine Ferry

Une journée intersyndicale d’action contre la répression syndicale est organisée, ce mardi 17 juin, devant le conseil des prud’hommes de Montauban en Midi-Pyrénées. Y comparaissent sept salariés de l’entreprise Nutribio, attaqués pour leur action militante.

Le 19 mai dernier, trois délégués syndicaux centraux (CGT, FO et Sud) de l’Association nationale de recherches et d’actions solidaires (Anras) étaient également mis en examen pour « propos injurieux et outrageants » tenus dans un tract intersyndical contre l’ex-directrice générale de l’association, durant un conflit social. C’est au tour du délégué syndical central CFE-CGC d’être placé sous statut de témoin assisté par la juge d’instruction, pour les mêmes motifs.

Ces militants encourent donc un procès en correctionnel et des sanctions pénales, alors qu’« ils n’étaient que dans l’exercice de leurs mandats d’élus et de responsables syndicaux », précisent la CGT, FO et Sud dans un communiqué daté du 13 juin dernier.

L’intersyndicale dénonce cette judiciarisation de l’action syndicale et l’atteinte aux droits et à la liberté d’expression. Elle appelle les salariés à se mobiliser et soutenir « les 7 de Nutribio » et à dénoncer la criminalisation dont sont victimes les militants de l’Anras.