La cgt

NOUS SUIVRE
  
Publié le dimanche 12 avril 2015

Un succès retentissant qui prépare d’autres mobilisations



- Sur Youtube
- Télécharger la vidéo

Ce 9 avril, on a recensé plus de 300 000 salariés, actifs, jeunes et retraités, privés d’emploi, dans les 86 rassemblements et manifestations en province et à la manifestation nationale à Paris. Dans la capitale, plus de 120 000 manifestants ont convergé durant tout l’après midi tandis que tombaient les chiffres de participation dans des villes comme Marseille (45 000), Bordeaux (10 000), Nancy et Nîmes (5 000), Digne (1 000)...

Au delà de ces manifestations, la journée a aussi été marquée par quelques 1 000 appels à la grève, très souvent dans l’unité. Dans un communiqué publié en fin de journée, la CGT estime que la « mobilisation doit désormais s’amplifier » dans d’autres temps forts et notamment le 1er mai.


A noter que cette journée a reçu le soutien de la centrale portugaise CGTP-IN qui "salue les organisations et les travailleurs et travailleuses français en lutte à cette journée nationale d’action unitaire, entre autres raisons, pour finir le blocage des salaires des fonctionnaires, préserver les retraites complémentaires, pour renforcer les services publics, pour augmenter les salaires et relancer l’économie et bien sur, pour dire non au projet de loi Macron.
C’est par des raisons très similaires que la CGTP-IN organise au Portugal la résistance et la lutte contre les politiques d’austérité et d’appauvrissement et d’offensive contre les droits des travailleurs et du peuple."

Le 9 avril vu par les JT





Quelque 86 villes se sont mobilisées ce jour, jeudi 9 avril 2015, contre les politiques d’austérité. Parmi les militants, salariés, retraités et privés d’emploi, on aura noté la présence de nombreux travailleurs en luttes dans leurs entreprises. C’est ainsi qu’à Bastia, les salariés de France Bleu radio corse frequenza mora (RCFM) ont défilé à la tête d’un cortège de plusieurs centaines de manifestants. Le réseau Radio France était aussi présent, par exemple, à Bordeaux, où les salariés de FIP ont marché de concert avec ceux de Sanofi parmi 10 000 manifestants.

Ci-dessous, une sélection de photos réalisées par les militants CGT en régions ou de la présence des régions à Paris. Cliquer sur une vignette et déclencher le diaporama.

emailVersion imprimable de cet article Version imprimable