La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Société  >> Logement
Publié le vendredi 14 janvier 2005

Un logement pour tous

Logement

Préambule

Le plan fixe des objectifs élevés de production de logements locatifs sociaux. Cependant, ils ne permettront pas de compenser les retards accumulés depuis des décennies.

Il manque non seulement d’ambition pour une politique du logement audacieuse mais aussi de lisibilité sur le niveau et la nature des financements prévus, singulièrement par l’Etat qui est le garant du droit au logement. La tentation par l’Etat de se retourner encore une fois vers les autres acteurs du logement, dont le 1%, transparaît fortement dans les pistes évoquées. La crédibilité du plan en est ainsi lourdement affectée.

Développer les structures d’accueil et l’hébergement d’urgence, certes indispensables, ne peut être érigé en politique de substitution de logements de qualité. C’est pourtant l’impression forte que laisse le plan.

Quant aux dispositions visant à s’attaquer à la spéculation financière qui obère le développement de la production de logements, elles sont bien trop limitées. De surcroît, une partie des financements, des outils fonciers à mettre en place, s’apparente à l’instauration d’un nouvel impôt local qui ne dit pas son nom.

Mettre en œuvre une politique nationale du logement dynamique, appelle un renforcement de la puissance publique et des financements en adéquation aux besoins exprimés.
C’est le sens de notre proposition de créer un grand service public de l’habitat, adossé à un pôle public de financement, organisant les partenariats entre les pouvoirs publics, le mouvement HLM, les partenaires sociaux et les habitants.
...