La cgt

NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches
  • Événements
    Contre le racisme, la CGT se mobilise le 29 juin ! ›››

    Pourquoi le racisme est-il antinomique avec le message de la CGT ? Comment des valeurs comme la laïcité sont-elles instrumentalisées par l’extrême-droite pour faire passer son message d’exclusion ? Comment combattre les discours xénophobes et populistes qui polluent, de plus en plus, l’espace public ? Pour répondre à toutes ces questions, la CGT organise une nouvelle campagne contre le racisme jusqu’en juin 2018, et vous invite le 29 juin à (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Irak
    Hommage aux journalistes Bakhtiyar Haddad et Stéphan Villeneuve ›››

    Le SNJ-CGT (Syndicat national des journalistes CGT) et le SGLCE (Syndicat général du livre et de la communication écrite CGT) expriment leurs condoléances aux familles du journaliste français Stéphan Villeneuve et du journaliste kurde irakien Bakhtiyar Haddad, tués par l’explosion d’une mine à Mossoul. Les trois journalistes français Stéphan Villeneuve, Véronique Robert et Samuel Forey, accompagnés par le journaliste kurde irakien Bakhtiyar Haddad, (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Syndicalisation
    Les assistant-e-s maternel-le-s de Loire-Atlantique créent leur syndicat ›››

    Passionnant et utile socialement, le métier d’assistant-e maternel-le est également source de précarité, sur fond de stéréotypes de genre. Pour défendre leurs droits et porter leurs revendications, les assistant-e-s maternel-le-s de Loire-Atlantique ont décidé de s’organiser et de créer un syndicat départemental. Accueillant un ou des enfants à leur domicile privé, les assistant-e-s maternel-le-s sont salariés du particulier employeur parent de l’enfant (...)
    Voir tout le texte ›››
  • SFR
    Agression au cutter en arrière-boutique ›››

    C’est une bien triste histoire que celle de ces deux collègues qui s’écharpent en arrière-boutique. Le fond du fond de l’histoire : le manque d’effectifs. Une raison qui n’excuse pas pour autant la violence. Le 8 juin 2017 vers 19 heures, Yassine, salarié de la boutique SFR du centre commercial de Paridis à Nantes avait négocié avec son responsable de partir plus tôt, mais son collègue Abdel n’en avait pas été informé. Au moment de partir, « je lui (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Lapeyre
    Bidouillages financiers pour gruger les salariés ›››

    Les syndicats CGT et FO ainsi que 1 776 salariés ont engagé des poursuites contre Lapeyre. En effet, le groupe de menuiserie avait élaboré un montage financier complexe pour éviter de payer aux salariés leur prime de participation aux bénéfices. Le manque à gagner représenterait plus de 81 millions d’euros entre 2002 et 2008. Conformément à la loi, le groupe Lapeyre, spécialisé dans la menuiserie, avait mis en place un accord de participation (...)
    Voir tout le texte ›››
  • TPE
    La CGT majoritaire dans la plupart des commissions paritaires régionales ›››

    La CGT, pour les salariés, et la CPME, pour le patronat, seront les organisations les mieux représentées dans les futures commissions paritaires régionales (CPRI) créées pour représenter les salariés et les employeurs des TPE. Les commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI), créées par la loi Rebsamen en 2015, ont pour mission de conseiller et d’informer les salariés et les employeurs des très petites entreprises (moins de 11 (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Mouvement social
    La cartographie des mobilisations contre les ordonnances Macron ! ›››

    Comme l’avait annoncé la CGT, la troisième semaine de juin sera consacrée aux mobilisations contre les ordonnances Macron, que notre président voudrait faire passer courant de cet été. La CGT, dans un récent communiqué, a dénoncé les méthodes employées par le nouveau pouvoir en marche pour faire passer ces réformes cet été : « 6 réunions d’une heure par syndicat – qui plus est, sans aucun texte du gouvernement – ne font pas une concertation. 6 heures pour (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Libertés syndicales
    Rassemblement de soutien à Miguel Salles devant le tribunal des Prud’hommes de Nantes ›››

    Suite à des évènements qui se seraient produits sur un barrage situé au niveau de l’aéroport Nantes-Atlantique dans le cadre des journées d’action contre la loi « Travail », Miguel Salles, responsable syndical CGT d’Airbus Bouguenais, avait été convoqué à un entretien à sanction pouvant aller jusqu’au licenciement. La direction lui avait alors infligé trois jours de mise à pied. Le mois dernier, le tribunal civil de Nantes, saisi par un salarié Airbus qui (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Glyphosate
    La Commission européenne laboure le principe de précaution ›››

    Alors que le glyphosate – substance active du Roundup – fait l’objet de questionnements de plus en plus prégnants quant à ses effets néfastes sur l’environnement et la santé humaine, la Commission européenne a donné son autorisation en juin 2016 pour une nouvelle prolongation jusqu’à fin 2017, et propose depuis mai dernier une réautorisation de mise sur le marché pour dix ans. La Fédération nationale agroalimentaire et forestière (Fnaf) CGT revient sur (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Fonction publique
    Grève du personnel du ministère du Travail le 20 juin ! ›››

    Face à un plan de restructuration masqué, les organisations syndicales du ministère du Travail appellent à la grève le 20 juin prochain.
    Voir tout le texte ›››
  • Métallurgie
    GM&S : faute de proposition satisfaisante de l’État, la lutte continue ! ›››

    Suite à la réunion du lundi 12 juin avec la cellule de crise mise en place par l’Élysée, aucune solution satisfaisante de reprise n’a été proposée, et ce malgré les pistes de travail présentée à l’État lors de cette rencontre par les syndicats CGT et FO. Les salariés ont par conséquent voté la poursuite des action à 85,6 %. La lutte continue pour GM&S. Lors de la réunion du 12 juin dernier avec la cellule de crise mise en place par l’Élysée, un seul (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Agroalimentaire
    La CGT d’Haribo c’est du costaud ›››

    Haribo France compte deux usines en France, une à Uzès et une à Marseille – le siège social. Haribo qui connaît une progression phénoménale : son chiffre d’affaires a plus que doublé sur les dix dernières années en passant de 120 à 255 millions d’euros, tout en baissant ses effectifs, passant de 850 en 2006 à 719 en 2017. En 2006, 96 % des ventes du marché français étaient fabriquées par les deux usines en France, en 2016 seulement 69 % des ventes du (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Web
    Un nouveau site pour le syndicat CGT Orange ›››

    Le syndicat FAPT-Orange renouvelle ses moyens de communication ! Grâce à une enveloppe octroyée dans le cadre d’un accord sur les moyens accordés aux organisations syndicales datant de janvier dernier, le syndicat a pu lancer le chantier, il y a deux mois, de son nouveau site Internet, mis en ligne le 13 juin. « C’est une refonte totale, notre précédent site datait des années 2000 », explique Cédric Carvalho, DS de FAPT-Orange. « Nous cherchons à (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Groupe Bolloré
    Faute d’une analyse de risques satisfaisante, plusieurs salariés intoxiqués au plomb ›››

    En charge des travaux de transformation des bacs de pétrole sur le site de l’ex-raffinerie Pétroplus à Petit-Couronne en Normandie, le groupe Bolloré n’a pas pris les mesures nécessaires pour diagnostiquer correctement les risques liés à la présence de plomb sur le site, causant l’intoxication – parfois grave – de plusieurs salariés du site. L’Union départementale CGT de la Seine-Maritime revient sur ce sujet dans un communiqué paru le 14 juin 2017. (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Temps de travail
    Gains de productivité : les 32 heures sur la table chez Verescence ›››

    À Mers-les-Bains, depuis le jeudi 8 juin jusqu’à dimanche dernier, environ 200 salariés de chez Verescence ont effectué plusieurs débrayages. Ils protestaient contre une nouvelle organisation de travail que la direction veut mettre en place. L’entreprise, ex Saint-Gobain Desjonquères, leader mondial du flaconnage en verre pour les industries de la parfumerie et de la cosmétique, est détenue par des fonds d’investissement depuis dix ans et la course (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Liberté d’expression
    Le SNJ-CGT s’offusque de la plainte déposée par la ministre du Travail ›››

    Dans un communiqué de presse, le Syndicat national des journalistes (SNJ) CGT s’offusque de la plainte déposée par Muriel Pénicaud, ministre du Travail, après la publication d’informations concernant le contenu de la future réforme du Code du travail. « Il faut remonter très loin pour trouver une telle outrecuidance », s’écrie le SNJ-CGT, qui pense que la France est « en marche vers un régime autoritaire ». La ministre du Travail avait en effet annoncé (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Santé
    Les salariés de l’Ehpad « Les Pensées » ne se laisseront plus faire ! ›››

    L’entreprise Résidence « Les Pensées », à Argenteuil (95) est une société par actions simplifiées à associé unique : Domidep, qui préside l’entreprise. Sur l’année 2015, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 3 223 700,00 € avec une augmentation totale du bilan de 171,04 % entre 2014 et 2015. Depuis deux ans le personnel de la maison de retraite « Les Pensées », à Argenteuil, demande une revalorisation de salaire et plus d’effectifs. Mais rien n’a (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Ehpad « Les Opalines » de Foucherans
    Grève historique de 71 jours à l’Ehpad de Foucherans !! ›››

    Les salariés de l’Ehpad (établissement d’hébergement des personnes âgées dépendantes) « Les Opalines » de Foucherans, dans le Jura, ont cessé le travail depuis plus de 70 jours. Les aides-soignantes protestent contre le manque d’effectifs,un salaire qui plafonne à 1 250 € par mois – primes comprises – et les conditions de travail incompatibles avec le respect dû à leurs patients. Voici la lettre que le comité de grève a envoyée aux citoyens et aux élus. (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Création du Syndicat National des Professions du cyclisme
    Ça déraille dans le monde du cyclisme... ›››

    Voici le communiqué de la FERC-CGT, Fédération de l’éducation de la Recherche et de la Cuture. Ça déraille dans le monde du cyclisme... C’est la raison pour laquelle des salarié.es de plusieurs équipes, mécanicien.nes, conducteur.trices de bus (car des coureurs), kinésithérapeutes, ont pris contact avec la CGT. Premiers contacts et là, découverte du chaos, d’un univers sans règles autres que celles des patrons : tâches multiples en dehors du (...)
    Voir tout le texte ›››
  • État d’urgence
    L’interdiction de manifester (enfin) censurée par le Conseil constitutionnel ›››

    Le Conseil constitutionnel a déclaré contraire à la constitution l’article 5.3 de la loi relative à l’état d’urgence, conférant aux préfets le pouvoir « d’interdire le séjour dans tout ou partie du département à toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l’action des pouvoirs publics ». Rappelons que cet alinéa a notamment été utilisé contre les manifestants pendant la COP21 et le mouvement contre la loi El Khomri. Le vendredi 9 juin, (...)
    Voir tout le texte ›››

Solidarité internationale

Soutien aux syndicalistes d’Argentine

jeudi 20 avril 2017

La CGT appelle ses organisations à envoyer un courrier à Mauricio Macri, président de la République argentine, l’enjoignant à respecter ses engagements nationaux et internationaux notamment la Convention N°98 sur la négociation collective, norme fondamentale de l’Organisation internationale du travail

Depuis l’arrivée de Mauricio MACRI au pouvoir en Argentine, en décembre 2015, nous assistons à une offensive économique néolibérale sans précédent. Macri avait d’ailleurs déclaré, au forum économique de Davos de 2016 que l’Argentine « rejoignait enfin le concert des nations ». Il s’est ensuite empressé de renégocier la dette du pays auprès des fonds vautours – dette que Kristina Kirchner avait refusé de payer en raison de son illégitimité. Il a remis en cause toutes les lois sociales promulguées par les gouvernements kirchneristes successifs, procédé au licenciement, sans préavis de plus de 100.000 fonctionnaires et continuer de rejeter les négociations avec les syndicats.

La CGT a déjà exprimé à plusieurs reprises sa solidarité envers nos collègues argentins, mais la situation est grave. Des manifestations sont organisées quasi-quotidiennement, avec des centaines de milliers de personnes dans les rues. Des arrestations ont eu lieu, avec usage outrancier de la force.

En Argentine, c’est traditionnellement le secteur de l’éducation qui « ouvre le bal » des négociations collectives annuelles (la « paritaria »). Les autres secteurs fondent donc leurs propres cahiers revendicatifs sur l’éducation. Or, le blocage étant total, ces secteurs sont, eux-aussi, paralysés, et cette situation perdure depuis l’arrivée de Macri au pouvoir. C’est l’ensemble du mouvement syndical argentin qui est concerné par la situation actuelle. Enfin, la criminalisation de l’action syndicale a été poussée à son paroxysme par les menaces de mort envers le principal dirigeant des enseignants et, comble de l’ignominie, des photos de ses enfants ont circulé sur internet, menaces à la clé.

La CGT appelle ses organisations à envoyer un courrier à Mauricio Macri, l’enjoignant à respecter ses engagements nationaux et internationaux. A ces fins, nous vous proposons un modèle de courrier à utiliser à votre convenance, si possible sur papier à votre entête, déjà rédigé en espagnol (traduction jointe).

Nous vous saurions gré de mettre en copie de cet envoi :
1.Hugo YASKY, Secretario General, Confederacion de Trabajadores de Argentina (CTA), courriel : secretariageneral@cta.org.ar

2.Roberto BARADEL, Secretario de Relaciones Internacionales, CTA,
Courriels : robibaradel@gmail.com et internacional@cta.org.ar

3.Pablo MICHELI, Secretario General, Confederacion de Trabajadores de Argentina Autónoma,
Courriels : pablonmicheli@gmail.com et secgeneral@ctanacional.org

Et en copie cachée à l’espace international de la CGT :
Courriel : europinter@cgt.fr

Courrier de protestation à adresser à Mauricio Macri* :

Señor Mauricio Macri
Presidente de la Republica
Casa Rosada
Buenos Aires, RA
Correos : secretariageneral@presidencia.gob.ar, casarosada@argentina.gob.ar, mauriciomacri@argentina.gob.ar

Señor Presidente,

Nuestra organización sindical, [à compléter avec le nom de votre organisation], sigue con mucha preocupación la situación en Argentina en todo lo que se refiere a la convocatoria de la paritaria docente, la cual fija las bases para la negociación en todos los demás sectores.

La Republica argentina ha ratificado varios instrumentos internacionales, entre los cuales los convenios fundamentales de la Organización internacional del Trabajo, e, específicamente, el convenio N°98 sobre negociación colectiva. Hay de constatar que hoy, el gobierno argentino no cumple sus compromisos internacionales y nacionales.

Argentina sufrió mucho de la privatización de varios diferentes sectores públicos a fines del siglo precedente. Nuestra organización da mucha importancia a la defensa del servicio público, en la esfera de la educación y otros, que vemos como factor de progreso social para cualquier país, de preservación de la memoria y de formación de un pensamiento independiente.

Nuestra organización, [à compléter avec le nom de votre organisation], le llama a intervenir cuanto antes, para cumplir con la reciente decisión de justicia y lanzar el proceso de la paritaria en Argentina.

Atentamente.

(Prénom et Nom)
(Titre)
(Organisation)

*Traduction du courrier pour votre information :
Monsieur le Président,
Notre organisation syndicale (XXX) suit avec beaucoup d’inquiétude la situation en Argentine, notamment ce qui concerne le lancement des négociations collectives dans le secteur de l’éducation, lesquelles fixent les bases des négociations dans tous les autres secteurs.
La République argentine est signataire de différents instruments internationaux, dont les normes fondamentales de l’Organisation internationale du travail, et notamment la Convention N°98 sur la négociation collective. Force est de constater qu’à l’heure actuelle, le gouvernement argentin ne remplit pas ses engagements nationaux et internationaux.
L’Argentine a beaucoup souffert des privatisations de différents services publics à la fin du siècle dernier. Notre organisation attache une grande importance à la défense du service public, aussi bien l’éducation que les autres, car nous les considérons comme un facteur de progrès social pour tous les pays, de sauvegarde de la mémoire collective et de formation d’une pensée indépendante.
Notre organisation, XXX, vous appelle, Monsieur le Président, à intervenir dans les meilleurs délais, conformément à la récente décision de justice, et à lancer le processus de négociations en Argentine.
Salutations distinguées.

Vidéo : Soutien aux syndicalistes d’Argentine