La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> Dépêches
Publié le jeudi 18 mai 2017

Rassemblement devant la préfecture le 10 mai



Un rassemblement s’est tenu, mercredi 10 mai, devant la préfecture de Créteil, à l’appel du RESF (Réseau éducation sans frontières) soutenu par la CGT-Éduc’action 94.

En cause ? La fin de l’année scolaire, qui n’est pas synonyme de grandes vacances pour tous les élèves. En effet, la situation des lycéens sans papiers s’aggrave dans le Val-de-Marne.

Ainsi, si parmi les élèves ayant déposé des dossiers de demande de régularisation, certains ont obtenu un titre de séjour d’un an « vie privée et familiale », ou un titre « étudiant » dont le renouvellement est subordonné à la poursuite des études, d’autres se sont vu délivrer une simple autorisation à terminer l’année scolaire, assortie parfois d’une « obligation à quitter le territoire » (OQTF). « Obligation à quitter le territoire » signifiée également à plusieurs mamans dont les enfants sont scolarisés en primaire à Créteil ou à Orly.

Ce mercredi, lycéens, parents, enseignants et personnels étaient donc rassemblés, tandis qu’une audience se tenait à la préfecture et avec la direction de l’immigration, afin que soient données des réponses humaines à ces élèves et à leurs familles.

emailVersion imprimable de cet article Version imprimable