La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le lundi 22 novembre 2004

Pour la libération des syndicalistes au Zimbabwe



La CGT est intervenue, mercredi 8 octobre, auprès de l’Ambassade du Zimbabwé pour exiger la libération des militants syndicalistes de la ZCTU arrêtés et emprisonnés, dont les premiers dirigeants de cette organisation (plus de quarante selon nos informations).
La grave crise économique, sociale et politique que connaît le Zimbabwé ne peut être résolue par la répression.
La situation exige que les revendications des travailleurs et de la population soient entendues et que de véritables négociations soient menées avec les responsables syndicaux.
La CGT exprime son plein soutien au combat mené par la ZCTU et sera vigilante au regard du respect des droits fondamentaux des travailleurs en matière de liberté syndicale et de négociation collective.