La cgt
NOUS SUIVRE
  
Accueil  >> La CGT communique
  • RETRAITES
    Le rapport annuel du COR confirme la dégradation des retraites ›››

    Le Conseil d’Orientation des Retraites (COR) vient d’adopter son rapport annuel qu’il est en charge de publier chaque année depuis la réforme des retraites de 2013. Celui-ci confirme les constats déjà effectués l’année dernière : l’application des règles issues des réformes régressives successives conduirait à une dégradation considérable de la situation des retraités ; le taux de remplacement au moment de la liquidation de la retraite (actuellement de (...)
    Voir tout le texte ›››
  • PROJET DE LOI LOGEMENT
    Une attaque sans précédent contre le logement social ! ›››

    Sous couvert de vouloir « construire plus et mieux de logements sociaux » pour endiguer la crise du logement en France, le gouvernement, au travers du projet de loi « Évolution Logement Aménagement et Numérique » (ELAN), dit projet de loi logement, considère le logement social comme un bien marchand qui doit être rentable financièrement. Alors que la crise du logement connaît un accroissement fulgurant et est un vecteur d’inégalités dans notre pays, (...)
    Voir tout le texte ›››
  • LOI PACTE
    Un texte « fourre-tout » en marche… pour les actionnaires ! ›››

    Le lundi 18 juin, le Conseil des ministres examinera le projet de loi PACTE censé favoriser la croissance et le financement des entreprises pour créer de l’emploi et repenser la place de l’entreprise dans la société. Après les réformes du code du travail combattues par notre organisation, supposées favoriser l’emploi, la loi PACTE, selon le gouvernement, devrait permettre une meilleure répartition des richesses et une prise en compte des enjeux (...)
    Voir tout le texte ›››
  • MOBILISATION INTERPROFESSIONNELLE LE 28 JUIN 2018
    COMMUNIQUÉ UNITAIRE / CGT, FO, Unef, UNL, FIDL ›››

    Réunies le 12 juin 2018, les organisations syndicales et de jeunesse CGT, FO, Unef, UNL et FIDL apportent leur soutien aux étudiants et aux travailleurs, actifs, chômeurs ou retraités, des secteurs public comme privé, mobilisés pour la défense de leurs droits et l’aboutissement de leurs revendications. Ces luttes s’inscrivent dans la contestation de la politique idéologique menée par le gouvernement, y compris dans l’éducation en instaurant la (...)
    Voir tout le texte ›››
  • TRAMWAY À JÉRUSALEM
    Colonisation israélienne de Jérusalem-Est : trois sociétés françaises impliquées dans la construction du tramway ›››

    COMMUNIQUÉ COMMUN / Association France Palestine solidarité, CFDT, CGT, FIDH, Al-Haq, LDH, Solidaires, Plateforme des ONG françaises pour la Palestine Paris le 13 juin 2018 – Alors que le gouvernement français s’oppose à la décision américaine de reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, nos organisations publient aujourd’hui un rapport mettant en lumière la participation de trois entreprises françaises, EGIS et SYSTRA, filiales (...)
    Voir tout le texte ›››
  • RETRAITE
    La CGT porte des propositions pour améliorer les pensions de retraite ›››

    La CGT a présenté ses propositions au Haut-commissaire Jean-Paul Delevoye le 12 juin 2018 en matière de droits familiaux et conjugaux, éléments indissociables de la retraite. Il est temps de faire une réforme répondant aux besoins de la population et en particulier réduisant les inégalités entre les femmes et les hommes à la retraite. Tous les dispositifs familiaux et conjugaux, indépendamment de la réforme systémique des retraites, doivent donc être (...)
    Voir tout le texte ›››
  • PLATEFORMES NUMÉRIQUES
    Lorsque le vernis social peine à cacher la négation des droits ! ›››

    La majorité présidentielle poursuit ses attaques contre les droits sociaux les plus élémentaires. Aujourd’hui, c’est de la sécurisation du cadre social des travailleurs des différentes plateformes numériques (Uber, Deliveroo, etc.) dont il s’agit. Par le biais d’un amendement au projet de loi « Avenir professionnel », le députe Aurélien Taché (LREM) introduit la possibilité (et non l’obligation) pour une plateforme d’établir une « charte » qui définisse « (...)
    Voir tout le texte ›››
  • ACCUEIL DES MIGRANTS
    Comportement assassin et déni de solidarité de la France et de l’Europe ›››

    Le 10 juin, le ministre de l’Intérieur du nouveau gouvernement italien a refusé d’accueillir le navire humanitaire Aquarius avec à son bord 629 migrants. La CGT condamne cette décision mettant en danger de mort ces personnes, irrespectueuse des principes de solidarité et d’assistance aux personnes en danger, inhumaine mais sans surprise venant d’un gouvernement de coalition entre parti libéral et parti d’extrême droite. Ce navire de 70 mètres (...)
    Voir tout le texte ›››

  • Huile de palme : un nouveau pétrole ? ›››

    Après des états généraux de l’alimentation vides de contenus et la loi qui en est issue, elle-même très décevante, le gouvernement défend un projet de mise en place d’une filière industrielle de transformation de l’huile de palme en carburant. La CGT dénonce l’impasse dans laquelle nous mènent cette initiative et ce choix gouvernemental pour deux raisons principales. 1 – Des impacts sur l’environnement désastreux Dans les pays producteurs d’huile de (...)
    Voir tout le texte ›››
  • OIT
    Une première étape pour gagner une convention contre les violences et le harcèlement ›››

    Du 28 mai au 8 juin se tenait à Genève la 107e conférence de l’Organisation Internationale du Travail. Rassemblant plus de 4000 délégué.e.s du monde entier, représentant les travailleurs.ses, les employeurs et les gouvernements, cette conférence avait pour principal enjeu la discussion d’une convention contre les violences et le harcèlement dans le monde du travail. La CGT y représentait les salarié.e.s français.es. À l’issue de 2 semaines de (...)
    Voir tout le texte ›››
  • NON À LA RÉPRESSION DU MOUVEMENT SOCIAL
    Toutes et tous devant le TGI de Paris aux côtés des lycéens et militants ! ›››

    Le 22 mai, à Paris, jour de mobilisation unitaire de la Fonction Publique, des manifestants ont fait l’objet d’interpellations par les forces de l’ordre, tout comme les lycéens pour l’occupation du lycée Arago. Garde à vue prolongée, passage en comparution immédiate, rien ne leur a été épargné ! Le 15 juin aura lieu le procès d’un certain nombre d’entre eux dont un camarade, manifestant et militant, qui a eu pour seul tort de porter un « sweat à capuche (...)
    Voir tout le texte ›››
  • SÉCURITÉ SOCIALE
    Vers l’équilibre des comptes de la sécurité sociale mais à quel prix ? ›››

    Qui peut se réjouir de la résorption du déficit de la sécurité sociale et de l’assurance maladie qui devrait être ramené à 300 millions d’euros en 2018 ? Sûrement pas les patients, ni les professionnels de santé. Nous tenons à insister sur le fait que l’augmentation globale de la masse salariale (qui accroît automatiquement les rentrées de cotisations sociales) a permis en grande partie ce résultat, en plus d’économies drastiques au détriment de l’accès aux (...)
    Voir tout le texte ›››

  • L’acier : un enjeu pour l’avenir industriel ›››

    La CGT a engagé une campagne de reconquête de l’industrie. En effet, il est illusoire de penser résoudre la dramatique question du chômage sans redresser l’économie et par conséquent sans redresser l’industrie. La légère embellie actuelle le met en évidence qui contribue de fait à accentuer le déséquilibre commercial. Dans notre démarche, nous affirmons qu’il n’y a pas une industrie du passé, sur laquelle il faudrait tirer un trait, et une industrie d’avenir (...)
    Voir tout le texte ›››

  • La CGT condamne l’invitation de Macron à Netanyahu ›››

    Le 15 mai dernier, la CGT condamnait avec force le massacre de la population palestinienne à la frontière de Gaza, perpétré par l’armée de l’État israélien, suite à la provocation de l’administration Trump que constitue le transfert de l’ambassade américaine vers Jérusalem. Rappelons qu’avec le soutien de l’Autorité palestinienne des habitants de Gaza ont déposé des dossiers devant la Cour pénale internationale dénonçant un crime de guerre. Le président de (...)
    Voir tout le texte ›››
  • AUDIOVISUEL PUBLIC
    Le gouvernement ouvre un nouveau front ! ›››

    Après des propos indignes de Macron, stigmatisant l’audiovisuel public, la ministre de la Culture vient d’annoncer ses « ambitions » pour le développement des entreprises que sont France Télévisions, Radio France, l’Institut National de l’Audiovisuel, France Média Monde et Arte. Le gouvernement prétend, une fois de plus, agir pour le bien du service public mais il commence par en réduire les moyens. Il veut baisser le nombre de chaînes en supprimant la (...)
    Voir tout le texte ›››
  • CONSULTATION SUR LA RÉFORME DES RETRAITES
    Un effet de communication gouvernementale au service de la régression sociale ›››

    Si certains se gargarisent de la consultation lancée par le gouvernement aujourd’hui sur la réforme des retraites, celle-ci est bien un semblant de démocratie. Pas d’illusion, les problématiques et les questions posées sont orientées et les réponses attendues téléphonées. Orientations, bien évidemment dans le sens de ce dont rêvent le gouvernement et le patronat : casser notre système des retraites par répartition et solidaire, poursuivre la baisse des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Révision directive détachement
    De réelles avancées sociales en Europe attendront ! ›››

    Le Parlement européen a adopté hier la révision de la directive de 1996 sur les travailleurs détachés. Dans les nouvelles dispositions adoptées, les travailleurs détachés en Europe ne sont plus assujettis seulement au salaire minimum mais maintenant au salaire conventionnel en lien avec leur secteur d’activité et leurs qualifications, ce qui permet une avancée. Néanmoins, la nouvelle directive ne reconnaît toujours pas la protection des travailleurs (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Marées populaires
    De belles initiatives citoyennes ! ›››

    Les mouvements citoyens, associatifs, syndicaux et politiques se félicitent des marées populaires du samedi 26 mai. Ce sont près de 80 organisations qui, en unissant leurs forces, ont rassemblé des centaines de milliers de manifestantes et manifestants partout sur le territoire. Dans leur diversité, ils et elles ont défilé pour exiger plus d’égalité, de justice sociale, d’écologie et de solidarité et donc une tout autre politique que celle du (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Référendum en Irlande
    Le OUI irlandais : une avancée pour les droits des femmes ›››

    La suppression du 8ème amendement anti-femmes de la Constitution, suite au vote des Irlandais.es, est une avancée incontestable pour les droits des femmes. Le résultat de 66% pour le oui, contre 34% pour le non, avec une forte participation, fait suite à la campagne et aux nombreux combats des militant.es pour le droit à l’IVG. C’est aussi une victoire pour les syndicats irlandais qui ont milité pour le oui avec les nombreuses organisations (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Réforme des lycées professionnels
    Peut-on viser « l’excellence » avec toujours moins de moyens ? ›››

    Lors de sa conférence de presse, lundi 28 mai, le ministre de l’Éducation nationale a présenté son plan d’actions pour la rénovation de la formation professionnelle en lycée. La voie professionnelle va connaître une des attaques les plus importantes de son histoire : suppression d’un trimestre d’enseignement sur les 3 ans du cycle baccalauréat professionnel, suppression de plusieurs milliers de postes d’enseignant·es, nivellement de la formation par le (...)
    Voir tout le texte ›››

Projet de loi sur l’égalité femmes/hommes

Pour la CGT le compte n’y est pas

lundi 10 juin 2013

La Ministre des droits des femmes a présenté ce lundi en conseil supérieur pour l’égalité professionnelle le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes.
La CGT considère que ce projet de loi doit être un levier historique pour enfin atteindre l’égalité réelle entre les femmes et les hommes et sera particulièrement exigeante quant à son contenu.

Un angle mort : l’égalité professionnelle

Alors que pour la CGT l’émancipation des femmes passe d’abord par un égal accès au travail, à la rémunération, à la formation et aux responsabilités professionnelles, force est de constater que le projet de loi à ce stade fait l’impasse sur l’égalité professionnelle. En occultant cet aspect fondamental, le gouvernement continue à enfermer les femmes dans un rôle social prédéterminé, celui de mère et/ou d’épouse. Pour la CGT, il est indispensable d’intégrer des dispositions sur les sujets suivants :

- Egalité de rémunération : alors que les écarts salariaux atteignent 27% entre les femmes et les hommes, et 48 % de moins pour les retraites (régimes tous confondus), le projet de loi est muet sur le sujet ! Il est notamment nécessaire de remettre à plat les grilles de classifications pour garantir la reconnaissance salariale des métiers à prédominance féminine, de garantir la mixité des métiers, de renforcer les sanctions envers les entreprises…

- Lutte contre la précarité : 80% des emplois à temps partiels sont occupés par les femmes, 4.5 millions vivent sous le seuil de pauvreté, pourtant le projet de loi ne comporte aucune disposition de lutte contre la précarité au travail, au prétexte que le sujet aurait déjà été réglé par la loi dite de « sécurisation des parcours professionnels ». Pour rappel, pour la CGT, cette loi ne permettra pas de résorber la précarité, bien au contraire, elle l’accentue. Il est donc indispensable d’aborder la question du temps partiel dans le cadre de l’égalité professionnelle et de prévoir des dispositions légales pour mettre fin au temps partiel subi.

- Accès aux responsabilités : permettre aux femmes d’accéder aux responsabilités, c’est notamment encadrer le temps de travail des cadres et les forfaits jours, conformément à la jurisprudence européenne.

Des dispositions insuffisantes sur l’accompagnement de la parentalité

La CGT demande depuis longtemps une réforme du congé parental pour garantir un dispositif davantage partagé par les femmes et les hommes. En effet, le faible attrait pour les hommes du congé parental s’explique par des raisons culturelles mais aussi salariales. Pour que le congé parental soit pris à égalité de temps par les deux parents, il faut donc aussi qu’il soit mieux rémunéré et proportionnel au salaire.
De même, pour permettre aux femmes d’articuler parentalité et vie professionnelle, il est nécessaire de développer considérablement l’accueil des jeunes enfants et de rendre obligatoire la scolarité dès 3 ans A cet égard, la CGT attend des engagements financiers garantissant la mise en place du plan d’ouverture de nouvelles places en crèche annoncé récemment.


Pour éviter que cette loi soit une occasion manquée, il est indispensable que le projet soit enrichi, notamment pour renforcer la situation des femmes au travail. La CGT souhaite être reçue par la Ministre afin de lui présenter son analyse et ses propositions. L’égalité est un enjeu majeur de la société : la loi doit être à la hauteur pour que cessent réellement les violences et les discriminations.

Montreuil, le 10 juin 2013