La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le vendredi 3 février 2012

Notre modèle de protection sociale est-il trop cher ?



La Sécu est en danger ! C’est l’argument pour faire passer la pilule des sacrifices.

Du
déremboursement des médicaments
à la réduction des indemnités journalières
en cas d’arrêt maladie, en passant
par la taxation des mutuelles, le
« reste à charge » des assurés sociaux
ne cesse de croître au fil du temps. En
conséquence de quoi, de plus en plus
de Français renoncent à se soigner
(29 % environ). Gouvernement et
Medef s’apprêtent à franchir une
nouvelle étape décisive en revendiquant
le transfert des cotisations
sociales vers l’impôt. Les dépenses
sociales ne relèveraient plus de l’assurance,
mais de la solidarité nationale.
Le modèle de la sécu issu du
Conseil national de la résistance en
1945 serait réduit à peau de chagrin
et la couverture sociale de chacun
dépendrait d’abord de l’épaisseur de
son portefeuille. La CGT n’est pas à
court de propositions pour assurer
l’équilibre des comptes de notre système
de protection sociale sur le long
terme.