mis à jour le 21 novembre 2014

Secteur santé et médico-social

Mobilisation pour les garanties collectives

lundi 26 septembre 2011 , par Frédéric Dayan

La dénonciation partielle de la convention collective du 31 octobre 1951 par la la fédération employeur FEHAP le 1er septembre dernier provoque la colère des organisations syndicales engagées depuis 15 mois dans des négociations.

Les syndicats s’opposent au projet patronal qui dégrade gravement les garanties collectives des salariés.

Pour sa part, la CGT a défendu l’amélioration du texte conventionnel en s’appuyant sur les bases de la Convention collective unique et étendue travaillée par la Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale.

Cette dénonciation pourrait entraîner la suppression de nombreux droits, comme la remise en cause de la récupération des jours fériés, la diminution de la prime de départ en retraite pour la grande majorité des salariés, la diminution de la reprise de l’ancienneté, la modification à la baisse du déroulement de carrière, la diminution de la représentation des instances représentatives du personnel…

Dans un communiqué, la Fédération CGT de la Santé et de l’Action Sociale appelle les salariés du secteur sanitaire, social et médico-social à se mobiliser pour défendre et améliorer les conventions collectives, dans tous les établissement du territoire et, en particulier, le jeudi 6 octobre 2011, jour de la tenue du congrès de la FEHAP au centre des congrès de Lyon.