La cgt
NOUS SUIVRE
  
Publié le mercredi 13 octobre 2004

Message au NLC



Adams Oshiomhole

Président

Nigeria Labour Congress

Cher Camarade,

C’est avec colère et indignation que nous venons de prendre connaissance des graves actes d’intimidation à l’encontre des dirigeants et militants de ton organisation, de ton arrestation et des violences physiques dont tu as fait l’objet le 9 octobre.

Ces actes d’intimidation et ces violences physiques constituent une atteinte intolérable à mener des activités syndicales légitimes et cela contrevient aux normes de travail reconnues à l’échelle internationale, en particulier la convention 85 de l’OIT que le gouvernement nigérian a ratifié et dont il doit respecter les principes.

Nous suivons avec beaucoup d’attention les luttes conduites par les travailleurs de votre pays contre les augmentations répétées du pétrole. Nous considérons que celles-ci visent à assurer à un pouvoir d’achat décent à tous les Nigérians et à sortir la population du piège de la misère dans un pays aussi riche en pétrole que le Nigeria.

Nous te joignons la lettre que nous envoyons au Président de la République du Nigéria.

En te souhaitant un prompt rétablissement,

Reçois, Cher Camarade, nos fraternelles salutations.

Guy Juque,
Animateur Espace Europe/International CGT