mis à jour le 10 juillet 2014

  • Accident de Brétigny
    Le rapport à charge contre la direction de la SNCF ›››

    Le procureur de la République d’Évry a rendu publiques, le 7 juillet, les conclusions des deux rapports d’expertise ferroviaire et métallurgique commandés par le juge chargé de l’instruction du dossier concernant l’accident ferroviaire survenu le 12 juillet 2013 en gare de de Brétigny sur Orge Le constat des experts évoque un « état de délabrement jamais vu par ailleurs ». Ces « délabrements » sont le résultat d’une politique de baisse de coût exercée par (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Caravane des saisonniers
    Premières escales ›››

    La caravane CGT des saisonniers qui sillonnera les régions touristiques tout le mois de juillet a fait ses premières escales à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales le 8 juillet, et à Carcassonne dans l’Aude le lendemain. Ces départements sont particulièrement touchés par la précarité. Plusieurs décennies de choix d’un développement entièrement axé sur le tout tourisme ont causé des dégâts. Les chiffres du chômage en sont la preuve : dans les (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Entrepôt STEF de Saint-Ouen l’Aumone
    Les prud’hommes ordonnent la réintégration de 10 salariés ›››

    Le 1er juillet 2014, le conseil des prud’hommes de Pontoise a prononcé la réintégration de 10 des 14 salariés grévistes que la direction entendait licencier. Déjà en avril dernier, elle avait essuyé un refus de l’inspection du travail pour le licenciements de quatre élus CGT. "Les patrons de la STEF s’étaient fixé l’objectif d’éliminer le syndicat CGT de Saint-Ouen l’Aumône (95) et d’anéantir par le même biais toute résistance dans l’entreprise en condamnant (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Biscuiterie Jeannette
    Un repreneur pour une montée en gamme ? ›››

    Vendredi 4 juillet 2014 s’est tenue une audience au Tribunal de commerce de Caen sur le sort de la biscuiterie Jeannette. Georges Viana, porteur d’un projet visant à produire de la madeleine haut de gamme, est le seul candidat repreneur présent a l’audience. Il demande un délai supplémentaire pour boucler le volet financier de son dossier : une nouvelle audience aura donc lieu lundi 28 juillet, pour donner, peut-être, une fin heureuse à cette (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Mory-Ducros
    Le plan social va être réexaminé ! ›››

    En novembre 2013, l’entreprise de transport Mory-Ducros était placée en redressement judiciaire. Pour la sauver, la société avait été rachetée par son actionnaire majoritaire, Arcole, au prix de 2 800 licenciements. Aujourd’hui, après les recours déposés conjointement par la CGT-CFDT-CGC, la justice pourrait remettre en cause le plan social, ce qui occasionnerait d’importants dommages et intérêts pour les salariés. Ce recours porte sur les critères de (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Intermittents du spectacle
    La CGT appelle à des grèves votées par les intermittents, mais pas aux blocages et aux annulations de festivals ›››

    Hier jeudi 3 juillet, des intermittents en lutte ont investi la Cour d’Honneur du festival d’Avignon où se déroulait une générale du Prince de Hombourg. Pour la CGT du spectacle, "au-delà du bouleversement de chaque artiste interprète, engagé corps et âme dans la création et l’interprétation, de tous les membres des équipes techniques et artistiques concernées par une générale, auxquels nous apportons toute notre sympathie et notre soutien, c’est la (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Toyota (Onnaing-Nord)
    La repression syndicale à tout-va ›››

    Dans un véritable acharnement antisyndical, les dirigeants de Toyota-France ont entrepris des procédures, plus folles les unes que les autres, en vue de décapiter le syndicat CGT de Toyota France. Après avoir instauré un climat répressif généralisé dans son usine Toyota d’Onnaing, qui regroupe plus de 3 000 salariés, la direction de cette multinationale a décidé de s’en prendre à l’existence même de syndicats en entreprenant le licenciement, en violation (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Ajaccio
    Les facteurs en grève depuis plus d’un mois. ›››

    Les facteurs d’Ajaccio sont en grève depuis plus d’un mois pour protester contre un plan de restructuration. Depuis le début, les grévistes subissent une violente campagne de diffamation de la part de la Direction de la Poste. Le collectif en grève est composé de syndiqués CGT, FO, de sympathisants STC et de non syndiqués, soit 60 personnes. Actuellement, seuls 14 facteurs titulaires travaillent. Après 3 ans et demi de pseudo dialogue et de pressions (...)
    Voir tout le texte ›››
  • 26 juin : 117 manifestations et des arrêts de travail
    Une journée qui prépare un été revendicatif ›››

    Manifestation 26 juin à Paris http://mm1.cgt.fr/cgt/Manif26062014.flv Cette journée du 26 juin était le point d’orgue d’une semaine de mobilisations interprofessionnelles à l’appel de la CGT. Elle a été marquée par 117 manifestations et rassemblements. Depuis lundi, des arrêts de travail ont eu lieu dans des entreprises de la métallurgie, des papeteries, des commerces, les grands magasins de Paris, dans le secteur de l’énergie, les services, les (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Archives
    Signature d’une convention entre la CGT et les Archives nationales ›››

    Thierry Lepaon, Secrétaire général de la CGT, et Agnès Magnien, directrice des Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine, ont signé, mercredi 25 juin 2014, une convention concernant le dépôt d’une partie des archives de la Confédération. La signature a eu lieu en présence d’Élyane Bressol, présidente de l’Institut CGT d’Histoire Sociale (IHS). Ces dépôts – le premier concernera les archives des Secrétaires généraux de la CGT – permettront une meilleure (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Paris - Festival contre le racisme
    La République donne de la voix le 26 juin ! ›››

    La CGT s’associe à l’UNEF et à un collectif d’organisations pour organiser le festival contre le racisme. Ce festival prend une importance particulière cette année alors que les dernières échéances électorales ont démontré une banalisation de l’extrême droite et de son discours. Le temps fort de ce festival a lieu le 26 juin 2014 place de la république à Paris et sera clôturé par un grand concert, "la république donne de la voix" (...)
    Voir tout le texte ›››
  • JTEKT Irigny (Rhône)
    300 salariés en grève pour les salaires, l’emploi et les conditions de travail ›››

    Depuis jeudi 19 juin au soir, 300 salariés des équipes de 2X8 et de nuit de cette filiale de Toyota sont en grève pour revendiquer des augmentations de salaires décentes et de meilleures conditions de travail. Alors que le marché de l’automobile repart en France, que JTEKT vient d’être nommé sur de grands projets avec plus de 8 millions de directions à produire sur 5 ans. La direction a proposé une prime de 110 euros et une augmentation générale des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • St Gobain PAM (Pont-A-Mousson)
    Les salariés mobilisés pour l’emploi et l’activité ›››

    Le syndicat CGT de St Gobain PAM appelait les salariés à se mobiliser pour le maintien des emplois et de l’activité à partir de ce mercredi 25 juin à partir de 10 heures, au travers d’un arrêt de travail de 2h minimum avec rassemblement devant le poste de garde principal de l’Usine de Pont à Mousson spécialisée dans la fabrication de tubes et conduites. Quelque 150 salariés ont répondu à l’appel. Cet appel fait suite à un comité central d’entreprise le (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Grands magasins de Paris
    Manif de 600 salariés contre le travail dominical ›››

    Quelques 600 salarié (e)s des Grands magasins du boulevard Haussmann ont débrayé et manifesté ce mardi midi à l’angle de la rue de Provence et de la rue de Caumartin (Paris 9ème) à l’appel de l’intersyndicale parisienne du commerce (dont la CGT Commerce de Paris) et des syndicats des Grands magasins. Ils se mobilisent contre la volonté affichée par le gouvernement d’ouvrir les magasins tous les dimanches sur le Boulevard Haussmann à Paris, pour des (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Écotaxe poids lourds
    La marche arrière du gouvernement va se payer très cher ›››

    Les décisions envisagées concernant l’écotaxe poids-lourds, telles qu’elles ont été présentées dans la presse et confirmées par Matignon, pourraient, selon le syndicat CGT des agents des Douanes, "avoir de lourdes conséquences écologiques, économiques, budgétaires, fiscales et sociales." Dimanche matin dans Dimanche Ouest-France, on annonçait ainsi que l’écotaxe poids-lourds (TPL) serait transformée en un système de péage spécifique limité à 4 000 km de (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Occupation d’agences d’intérim à Villepinte
    Intérimaires mobilisés contre la convention Unedic ›››

    Hier lundi 23 juin à 14 h30, 150 salariés intérimaires, chômeurs et intermittents du spectacle ont investi l’agence CRIT et l’agence Manpower de Villepinte avec le soutien des organisations CGT de Roissy, Paris Nord, Spectacle, Privés d’emploi et de la Coordination des Intermittents et Précaires d’Ile de France. Cette action s’inscrit dans la poursuite de la lutte pour le maintien total des droits à l’assurance chômage. Le choix du lieu de cette action (...)
    Voir tout le texte ›››
  • La Poste
    Les effectifs ne cessent de diminuer ›››

    En 2013, 4473 emplois ont disparu à La poste, selon les résultats du bilan social présenté jeudi 19 juin en conseil d’administration. Les effectifs ne cessent de diminuer et les syndicats dénoncent une situation sociale de plus en plus critique, des conditions de travail qui se dégradent, une précarité grandissante. Dans le même temps, l’entreprise a perçu 297 millions d’euros au titre du Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE). Taux d’absentéisme (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Val de Marne
    Manifestation unitaire contre la fermeture du centre de tri ›››

    La direction des services Courrier Colis de La Poste du Val-de-Marne vient d’annoncer la fermeture de la plateforme industrielle Courrier (PIC) de Créteil d’ici 18 mois. 
Les organisations syndicales CGT, CFDT, FO et SUD s’insurgent contre cette décision. En effet les conséquences d’une telle fermeture seraient désastreuses sur l’emploi dans le département, sur la qualité du service rendu aux usagers, et sur les conditions de vie et de travail de près (...)
    Voir tout le texte ›››
  • SNCM
    Arrêtons la bataille navale en méditerranée ›››

    Un préavis de grève reconductible a été déposé par la majorité des organisations syndicales (CGT-CGC-FO-SAMM-CFDT-CFTC) de la SNCM pour le 24 juin. Le 24 se tiendra une assemblée générale de Transdev, actionnaire principale de la compagnie. Transdev refuse de mettre en œuvre les engagements de l’Etat et du gouvernement, actés après la grève du 9 janvier 2014 et les accords du 31 mars qui prévoyaient le renouvèlement de la flotte et un plan industriel à (...)
    Voir tout le texte ›››
  • Discriminations
    Une journée pour les libertés syndicales ›››

    Une journée intersyndicale d’action contre la répression syndicale est organisée, ce mardi 17 juin, devant le conseil des prud’hommes de Montauban en Midi-Pyrénées. Y comparaissent sept salariés de l’entreprise Nutribio, attaqués pour leur action militante. Le 19 mai dernier, trois délégués syndicaux centraux (CGT, FO et Sud) de l’Association nationale de recherches et d’actions solidaires (Anras) étaient également mis en examen pour « propos injurieux et (...)
    Voir tout le texte ›››

Ex-salariés de Myrys

Licenciement sans cause réelle et sérieuse

mardi 30 mars 2010 , par Frédéric Dayan

Le conseil des prud’hommes de Carcassonne a alloué lundi un total de 3,82 millions d’euros à 277 ex-salariés du chausseur Myrys qui a fermé ses portes en 2000, pour "licenciement sans cause réelle et sérieuse" et pour "inexécution des obligations en matière de reclassement".

Ce jugement "donne de l’espoir aux salariés licenciés et apporte une pierre supplémentaire à la construction de la sécurité sociale professionnelle que revendique la CGT", souligne la fédération THC CGT. Ce jugement fait suite à un précédent qui avait ordonné l’indemnisation de 200 salariés. En mars 2007, les prud’hommes avaient alloué 2,4 millions à 118 salariés.