mis à jour le 23 octobre 2014

Ex-salariés de Myrys

Licenciement sans cause réelle et sérieuse

mardi 30 mars 2010 , par Frédéric Dayan

Le conseil des prud’hommes de Carcassonne a alloué lundi un total de 3,82 millions d’euros à 277 ex-salariés du chausseur Myrys qui a fermé ses portes en 2000, pour "licenciement sans cause réelle et sérieuse" et pour "inexécution des obligations en matière de reclassement".

Ce jugement "donne de l’espoir aux salariés licenciés et apporte une pierre supplémentaire à la construction de la sécurité sociale professionnelle que revendique la CGT", souligne la fédération THC CGT. Ce jugement fait suite à un précédent qui avait ordonné l’indemnisation de 200 salariés. En mars 2007, les prud’hommes avaient alloué 2,4 millions à 118 salariés.